x
Que ressent le bébé si la mère pleure…
Une femme en otage a été sauvée grâce à un message écrit dans la commande : elle a utilisé l'application pour demander de l'aide L'homme hobbit existe et est toujours vivant : l'hypothèse des anthropologues

Que ressent le bébé si la mère pleure pendant la grossesse ? Une étude affirme qu'ils souffrent tous les deux

30 Juin 2022 • Par Baptiste
202.401
Advertisement

La grossesse est un parcours qui lie inextricablement la mère et le fœtus. Chaque sentiment, chaque émotion, même ce que l'on mange et ce que l'on écoute va directement au bébé. On est le centre du monde de cette petite créature que l'on élève et le lien entre la maman et le bébé est spécial, unique et indescriptible.

À cet égard, des études ont montré que pendant la période de gestation, un bébé ressent les mêmes émotions que sa mère. Si, par conséquent, la mère pleure de tristesse, le bébé éprouvera le même sentiment. Voyons comment cela est possible.


Si vous avez vécu une grossesse ou si vous êtes très proche de quelqu'un qui est enceinte, vous avez sans doute entendu les mots "Je me demande s'il peut ressentir ce que je ressens et éprouve ?".

C'est une question tout à fait légitime, et la science a enfin trouvé une réponse. Selon une étude de l'Université de Californie-Irvine, il apparaît que le bébé ressent les mêmes émotions que sa mère, avec la même intensité.

Par conséquent, si la mère pleure, le fœtus souffrira en même temps qu'elle. Ces recherches montrent que le bébé, lorsqu'il est dans le ventre de sa mère, participe activement à son développement, précisément parce qu'à ce stade, il recueille des informations sur la vie, qui seront appliquées après la naissance.

"Nous pensons que le fœtus humain participe activement à son propre développement et recueille des informations pour la vie après la naissance", ont déclaré les chercheurs. "Il se prépare à la vie en fonction des messages que la mère lui fournit."

Tout au long de la grossesse, le bébé reçoit donc des informations de sa mère. Les signaux chimiques et hormonaux, quant à eux, sont captés par le placenta. Il s'agit également de signaux liés à l'état émotionnel de la mère.

En cas de tristesse ou de dépression profonde, l'enfant pourrait développer des problèmes neurologiques, à long terme, ou des troubles psychiatriques. Pour cette raison, il est toujours conseillé de soigner toute dépression prénatale.

La chose la plus recommandée est donc que la mère soit dans un état émotionnel équilibré pendant la période de gestation, qu'elle soit calme et qu'elle permette à l'enfant de se développer au mieux.

Étiez-vous au courant de cette connexion ?

Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci