Il est licencié par son nouveau patron, mais emporte avec lui des brevets essentiels pour l'entreprise et la conduit à la faillite - Curioctopus.fr
x
Il est licencié par son nouveau patron,…
Découverte d'un cristal vieux de 830 millions d'années qui contiendrait des formes de vie préhistoriques inconnues Van Gogh devient un jeu Lego : La Nuit étoilée maintenant en 3D

Il est licencié par son nouveau patron, mais emporte avec lui des brevets essentiels pour l'entreprise et la conduit à la faillite

08 Juin 2022 • Par Baptiste
23.786
Advertisement

Le monde du travail est un monde en constante évolution auquel chacun est destiné. Nous nous adaptons aux décisions de nos patrons ou de nos supérieurs, souvent sans sourciller, sachant qu'ils ont le pouvoir en main. Il arrive aussi que ce soit le département de gestion qui change, et ces transitions ne sont pas toujours positives pour les employés qui se retrouvent sous une organisation complètement différente.

C'est ce qui est arrivé à un homme qui, avec l'arrivée d'un nouveau supérieur, a été licencié à cause de la crise. Ce dont le patron nouvellement arrivé n'avait pas conscience, c'est que la paternité de deux brevets indispensables à la croissance de l'entreprise était due à l'homme même qu'il venait de licencier.

Comment s'est terminée l'histoire ?

via: Reddit

"Je travaille en tant que consultant en logistique et ce depuis sept ans", c'est ainsi que l'homme présenté dans l'article a commencé son histoire, dans un long post sur Reddit. "La plupart de mon travail consiste en des contrats à court terme visant à mettre à niveau ou à optimiser les systèmes logistiques des fabricants et des entreprises. J'ai quelques contrats à long terme avec des clients réguliers et cette histoire concerne l'un d'entre eux."

L'homme travaillait depuis six ans pour un de ses amis qui avait hérité de l'atelier d'usinage familial. Cependant, en raison du manque d'expertise de son père dans le domaine, l'entreprise était au bord de la faillite.

Afin de relancer la situation, il s'occupe d'une série de brevets pour la production de certaines pièces complexes utiles à la croissance de l'entreprise. En outre, il a pris soin de donner aux brevets une autonomie totale et de revendiquer ainsi la paternité.

Cela a pris beaucoup de temps, mais l'entreprise a réussi à être assez prospère, surtout si l'on considère les conditions désastreuses dans lesquelles elle a démarré. Mais avec l'arrivée de 2020 et la crise, l'ami a été contraint de vendre à un entrepreneur désireux de se lancer dans le secteur.

"Dans les mois qui ont précédé la vente, le nouveau patron a essayé de se familiariser avec l'entreprise. Étant chargé de la logistique, je lui avais fait visiter les lieux et l'avais informé des méthodes brevetées que j'avais utilisées,' explique l'homme.

Avec le changement de direction, l'emploi de l'homme était de plus en plus menacé : "Ils pensaient que j'étais trop payé et inefficace. En bref, j'étais tout sauf nécessaire".

"Compte tenu des brevets que j'avais déposés et que la société avait largement utilisés, une semaine après la fin de toutes les négociations, avant d'être renvoyé, j'ai dit au patron que nous devrions discuter des droits d'auteur", écrit l'homme, expliquant que sans ces deux brevets, la société aurait de sérieux problèmes.

Peu après son licenciement et sans ces brevets indispensables, l'irréparable s'est produit : "elle a perdu la plupart de ses clients, les employés ont quitté le navire et la semaine dernière, elle a déclaré faillite".

Bref, une mauvaise fin pour le nouveau directeur qui, en quelques mois, a vu l'entreprise s'effondrer sur elle-même et une leçon importante que tous les managers et supérieurs devraient apprendre : ne jamais sous-estimer l'importance de ses employés, même quand on ne peut pas la saisir immédiatement.

Tags: WtfCurieusesHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci