Balenciaga lance une collection de "chaussures abimées" d'un coût de près de deux mille dollars - Curioctopus.fr
x
Balenciaga lance une collection de "chaussures…
15 photos résument mieux que mille mots toutes les difficultés quotidiennes des gauchers Le paysage à l'arrière-plan de la Joconde appartient à un village italien : la confirmation des chercheurs

Balenciaga lance une collection de "chaussures abimées" d'un coût de près de deux mille dollars

17 Mai 2022 • Par Baptiste
1.560
Advertisement

L'habillement fascine de nombreuses personnes, qui sont prêtes à dépenser beaucoup d'argent pour s'approprier la dernière mode : sacs, chaussures, vêtements et accessoires à des prix souvent inabordables qui ne peuvent pas entrer dans la garde-robe de tout le monde. Les marques phares du monde de la mode ne sont certainement pas à la portée de toutes les bourses, mais on attend d'elles qu'elles soient au moins prestigieuses et bien faites. Mais la mode est parfois bizarre, et après les jeans déchirés vendus à prix d'or et divers vêtements spécialement conçus pour recréer un style délabré, voici qu'une marque lance sur le marché une chaussure à l'aspect "destroy" pour près de deux mille dollars.


image: Balenciaga

Nous parlons de Balenciaga, la luxueuse maison de mode espagnole fondée en 1919 par le designer Cristóbal Balenciaga. La célèbre marque a présenté un modèle de chaussures à l'aspect résolument négligé : semelles sales, tissu abîmé et en lambeaux que l'on pourrait obtenir après des années et des années d'usure.

La collection s'appelle Paris Sneaker et les chaussures sont présentées par le créateur comme étant "extrêmement usées et sales".

La ressemblance avec les anciennes Converse est indéniable, selon de nombreux utilisateurs. Les paires les plus chères avoisinent les deux mille dollars et sont des éditions limitées, suivies de modèles moins excentriques et - si on peut les appeler ainsi - moins chers.

La Paris Sneaker la plus chère coûte 1 850 $ et présente "du coton et du caoutchouc usés, des déchirures sur tout le tissu", selon les descriptions. Le nom de la marque est inscrit sur la semelle latérale, imitant une inscription au feutre noir. Seules cent paires sont disponibles en édition limitée.

image: Balenciaga

Malgré cela, elles se vendent déjà comme des petits pains, y compris des chaussures avec des bords plus hauts et un aspect moins usé que celles "haut de gamme", vendues pour 625 dollars.

Les couleurs disponibles sont le blanc, le noir et le rouge. La collection se termine par des modèles plus sobres, qui peuvent être achetés pour "seulement" 495 dollars et s'ouvrent à l'arrière, imitant la forme d'une pantoufle.

La maison de mode, dans le communiqué de presse préparé pour le lancement, a déclaré que le style destroy des chaussures indique leur mission : "Elles sont faites pour être portées toute la vie."

En bref, on peut les porter sans craindre de les abîmer avec le temps, puisqu'elles le sont déjà.

Tags: CurieusesMode
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci