Ils pensaient avoir acheté une statue de jardin, mais découvrent qu'il s'agit du dernier chef-d'œuvre de Canova - Curioctopus.fr
x
Ils pensaient avoir acheté une statue…
Il est entièrement recouvert d'abeilles et se promène comme si de rien n'était : on l'appelle Il trouve dans la maison des notes à l'écriture mystérieuse :

Ils pensaient avoir acheté une statue de jardin, mais découvrent qu'il s'agit du dernier chef-d'œuvre de Canova

24 Mars 2022 • Par Baptiste
1.139
Advertisement

Antonio Canova était un sculpteur et un peintre italien, et aujourd'hui son nom et ses œuvres sont connus dans le monde entier : il était le plus grand représentant du néoclassicisme. Nous avons tous vu, au moins en photo, ses sculptures hyperréalistes et détaillées : citons par exemple Psyché ranimée par le baiser de l'Amour, Les Trois Grâces, Vénus italique, etc. Mais l'artiste a également créé des œuvres moins connues : l'une des dernières sculptures réalisées par Canova, représentant Marie-Madeleine, a fait l'objet d'une histoire pour le moins singulière.

La sculpture en question a été réalisée dans les années 1820 et représente Marie-Madeleine en proie à la douleur. L'œuvre a été commandée par Robert Banks Jenkinson. Elle a changé de mains à plusieurs reprises et a été présentée dans plusieurs expositions britanniques, mais on a ensuite perdu sa trace. Ou, du moins, jusqu'à récemment. Un couple britannique a acheté aux enchères ce qu'il pensait être une statue de jardin ordinaire pour 5 200 £. Ce n'est que plus tard qu'ils ont découvert que la statue était le dernier chef-d'œuvre perdu de Canova, estimé à environ 8 millions de livres sterling.

Le directeur de la Gypsothèque d'Antonio Canova, Mario Guderzo, affirme :

C'est un miracle que le chef-d'œuvre exceptionnel d'Antonio Canova, longtemps perdu, ait été redécouvert, 200 ans après son achèvement. Cette œuvre a fait l'objet de recherches par des spécialistes pendant des décennies, et cette découverte est donc d'une importance fondamentale pour l'histoire de l'art.

Les propriétaires britanniques ont préféré rester anonymes, mais ont déclaré avoir soumis l'œuvre à l'examen des experts après avoir entendu des rumeurs selon lesquelles leur simple statue de jardin pourrait être une sculpture de Canova. Les experts ont déclaré que la Madeleine de Canova "met fin à une histoire très particulière digne d'un roman, un marbre d'une valeur historique considérable et d'une grande beauté esthétique produit par Canova dans les dernières années de son activité artistique".

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci