La légende veut que cette pierre contenait un démon : après mille ans, elle s'est fendue en deux - Curioctopus.fr
x
La légende veut que cette pierre contenait…
Illusion d'optique : en observant cette image, on a l'impression de voir un homme et une femme, mais est-ce vraiment le cas ? Gâteaux de divorce : 15 créations sucrées pour célébrer la fin d'un mariage

La légende veut que cette pierre contenait un démon : après mille ans, elle s'est fendue en deux

12 Mars 2022 • Par Baptiste
1.196
Advertisement

La superstition est liée à d'anciennes traditions populaires, qui ont été transmises au fil du temps, de génération en génération. Les gens se divisent en deux catégories : ceux qui croient aux phénomènes paranormaux et ceux qui pensent que ces choses n'existent pas. Cependant, même les derniers sceptiques peuvent ressentir un frisson de peur en entendant des histoires d'horreur ou en voyant une ombre mystérieuse au milieu de la nuit. En fin de compte, aucun d'entre nous ne peut vraiment savoir quelle est la vérité, et l'inconnu inspire inévitablement la peur.

Pour cette raison, la plupart des citoyens de Nasu, au Japon, ne dorment probablement pas à poings fermés. La raison ? Un démon s'est apparemment échappé de sa "prison" et se promène en toute tranquillité.

via: Daily Star

Un gros rocher, selon la légende populaire, renfermait depuis un millier d'années une âme maléfique féminine extrêmement puissante.

L'énorme rocher s'appelle Sessho-seki et a été trouvé fendu en deux. Cela signifie que le démon est à nouveau libre.

Le mythe dit que la pierre, également appelée "pierre mortelle", est capable de faire mourir quiconque la touche. À l'origine, le rocher géant était en fait le corps sans vie d'une belle femme, Tamamo-no-Mae. Avant de mourir, elle s'est transformée en renard à neuf queues pour attaquer et éliminer l'empereur Konoe et s'emparer du trône. Mais un guerrier a réussi à arrêter la créature, la tuant. À ce moment-là, le cadavre a changé de forme à nouveau, devenant la grande pierre.

Un moine bouddhiste a décidé d'exorciser le rocher et pendant un millénaire, Sessho-seki n'a plus jamais été mentionné.

Jusqu'à ce que quelqu'un se rende compte que le rocher était fendu en deux.

Les raisons de ce phénomène peuvent être attribuées au passage du temps et aux intempéries, mais l'événement a néanmoins suscité une certaine inquiétude parmi les habitants.

De nombreux internautes ont commenté l'événement sur les réseaux sociaux, exprimant leurs craintes : "Après presque 1 000 ans, le renard démoniaque serait à nouveau en liberté", a écrit un utilisateur.

D'autres, en revanche, ont minimisé l'épisode, en plaisantant à son sujet.

Les volontaires locaux du groupe Masaharu Sugawar, en revanche, se sont contentés de regretter qu'un symbole important de la ville se soit brisé et que la raison en soit simplement la longévité de la roche.

Qu'en pensez-vous ? Seriez-vous rassuré en sachant qu'un hypothétique démon pourrait avoir émergé de son ancien refuge en quête de vengeance ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci