"Solitude postmoderne" : 15 dessins d'une artiste célébrant les joies des femmes célibataires - Curioctopus.fr
x
"Solitude postmoderne" : 15 dessins…
Charger son téléphone à côté de son lit la nuit ? Selon une étude, on risque le diabète et l'obésité 16 enfants qui ont été immortalisés dans les situations les plus absurdes et hilarantes

"Solitude postmoderne" : 15 dessins d'une artiste célébrant les joies des femmes célibataires

22 Février 2022 • Par Baptiste
1.829
Advertisement

Bien que les temps aient évolué et donc changé, être un adulte célibataire est encore synonyme d'une condition subie plutôt que désirée : l'union, la mise en couple et le mariage sont encore considérés comme des ambitions universelles, l'apothéose de l'épanouissement personnel dans la sphère privée, et donc des objectifs convoités par tous. Il semble impossible de penser que quelqu'un puisse choisir consciemment de ne pas partager sa vie avec quelqu'un d'autre ou, en tout cas, d'être heureux sans partenaire.

Ce thème a été pris à cœur par Idalia Candelas, une artiste mexicaine qui a décidé de créer le projet graphique "Postmodern Loneliness", dans lequel elle montre des femmes qui se sentent épanouies "même si elles sont célibataires" avec des dessins réalisés à l'encre, à l'aquarelle et au crayon.

via: Instagram

1. Ebook et canapé rien que soi

"Concernant le plaisir que représente le fait de ressentir la solitude de temps en temps", écrit l'artiste sur ce dessin.

2. Le plaisir de la douche

Quel plaisir de pouvoir utiliser la salle de bains quand on le souhaite - sans avoir à laisser la place à quelqu'un d'autre ou à attendre qu'il sorte - et de profiter d'une douche relaxante !

Advertisement

3. Petit-déjeuner en tant que célibataire

Appuyée contre le comptoir de la cuisine comme une vraie femme postmoderne.

4. Deux places pour un

"Je me réveille dans cette vie de solitude choisie. Pas de bruit, personne autour, personne dehors ; juste moi : la paix totale." Ce sont les mots de Candelas qui accompagnent ce dessin.

5. Moment de lecture

"Des moments de solitude."

Advertisement

6. La solitude postmoderne

7. Une dernière page avant de sortir

Quelle classe !

Advertisement

8. Des moments de réflexion

Solitude et zone de confort pour se consacrer à ses pensées.

9. Sur le lit

"Le thème de la solitude est récurrent dans mes dessins. J'aime montrer des femmes qui vivent seules mais qui ne sont pas tristes. Elles se sentent en sécurité, enthousiastes à l'idée de profiter de leur propre compagnie."

Advertisement

10. A la fin de la journée

11. Quel film je vais choisir ce soir ?

No sirve de mucho bloquear los pensamientos negativos que nos inundan en esta situación. Evadirlo o resistirte solo hará...

Pubblicato da Idalia Candelas su Domenica 29 marzo 2020

Cette femme n'a pas besoin de discuter de ce qu'elle doit regarder à la télévision : elle peut décider elle-même entre un film romantique et une comédie ! Ou peut-être un bon thriller...

12. L'élégance de l'indépendance

Encontrar un espacio que sea solo para nosotros es importante para tener un diálogo interno. Si están saliendo a...

Pubblicato da Idalia Candelas su Venerdì 27 marzo 2020

13. La compagnie d'un bon livre

En esta crisis que nos trae el Covid19 estaré subiendo algunas imágenes de la serie “A solas”, algunas son parte del...

Pubblicato da Idalia Candelas su Mercoledì 25 marzo 2020

14. Mon temps pour moi

15. Je me pèse plus tard

Un verre avant d'affronter la balance : pas de regards indiscrets prêts à émettre des critiques !

L'artiste célèbre la vie de célibataire et ses joies dans ces représentations : elle ne veut pas pointer du doigt les relations, mais éradiquer la croyance selon laquelle "célibataire" signifie être seul : si nous savons apprécier la compagnie de nous-mêmes, il ne peut y avoir de solitude !

Êtes-vous d'accord ? Lequel de ces dessins vous a le plus frappé ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci