À son retour de l'hôpital, il trouve son pavillon encerclé par 178 nouvelles maisons

par Baptiste

01 Février 2022

À son retour de l'hôpital, il trouve son pavillon encerclé par 178 nouvelles maisons
Advertisement

Toute personne qui vit ou a vécu au même endroit pendant de nombreuses années sait qu'il peut y avoir beaucoup de changements au fil du temps, et qu'il faut s'habituer au fait que le paysage que l'on a l'habitude de voir peut ne pas être le même d'un jour à l'autre. C'est particulièrement vrai dans le cas des banlieues et des quartiers urbains en expansion, où de nouveaux bâtiments peuvent changer le paysage à jamais en un court laps de temps.

Et parfois, le changement est si rapide et inattendu qu'il suscite un choc et laisse ceux qui le vivent sans voix, comme l'homme dont nous allons vous parler. Penseriez-vous un jour revenir après une période d'hospitalisation et découvrir que votre maison, autrefois solitaire et assez isolée, est désormais littéralement entourée de près de 180 nouvelles constructions ?

via Liverpool Echo

Charlie Wright has lived in the same house all his life

Pubblicato da Liverpool Echo News su Venerdì 24 dicembre 2021

C'est la mauvaise aventure vécue par un Anglais de 70 ans, Charlie Wright, un homme qui a toujours aimé l'endroit où il vit depuis des années, Birkenhead. Cette ville proche de Liverpool, comme beaucoup d'autres, a connu une forte expansion en termes de construction. De nombreuses familles locales ont été encouragées par les autorités à déménager, avec de l'argent et de nouvelles maisons, mais Charlie a décidé de dire "non".

"C'était la maison de mes parents, dit-il, je suis né et j'ai grandi là. Quand ils ont commencé à démolir les autres maisons autour de la mienne, j'ai toujours refusé de déménager." Il y a donc eu pendant longtemps une sorte de "vide" autour de son pavillon, jusqu'à ce que les choses changent d'une manière totalement inattendue.

Advertisement
Pxhere - Not the actual photo

Pxhere - Not the actual photo

La tranquillité et l'isolement dont jouissait M. Wright n'existent plus, et tout a changé en un court laps de temps. Pour être précis, en l'espace d'un an environ, pendant lequel Charlie était à l'hôpital, loin de sa maison bien-aimée d'Ilchester Road, qui avait entre-temps connu un changement capital.

En un temps record, tout un lotissement tentaculaire a vu le jour autour de la propriété du septuagénaire, qui s'est retrouvé complètement encerclé à son retour. Là où il n'y avait rien avant, il y a maintenant 178 maisons, résultat d'un plan de construction local qui a pris forme pendant son absence.

Axel Drainville/Flickr - Not the actual photo

Axel Drainville/Flickr - Not the actual photo

Il est presque inutile de s'attarder sur l'étonnement de Charlie à son retour. Son quartier était complètement différent, et sa maison, si jalousement gardée, n'était plus qu'une des nombreuses maisons voisines. L'histoire est tellement incroyable que l'homme a décidé de la rendre publique dans les médias, suscitant de nombreuses réactions d'indignation et de sympathie. Malgré cette mauvaise surprise, M. Wright a déclaré qu'il était déterminé à ne pas abandonner ses résolutions. "Rien ne change pour moi, je ne vais pas déménager d'ici, a-t-il déclaré, j'ai tellement de bons souvenirs et je veux vivre dans la maison familiale pour toujours."

Que pensez-vous de cette histoire ? Comment auriez-vous réagi à sa place ?

Advertisement