x
Des milliers de voitures de luxe abandonnées…
Une petite fille abandonnée survit au froid grâce à des chiots : ils l'ont gardée au chaud Comment faisait-on de la publicité dans les années 60 ? Coca-Cola a choisi les pigeons à Venise

Des milliers de voitures de luxe abandonnées par leurs propriétaires : pourquoi Dubaï est-il le "cimetière" des supercars ?

26 Décembre 2021 • Par Baptiste
3.846
Advertisement

Tout le monde sait que Dubaï est la terre de l'excès et du luxe. En effet, il n'est pas rare de voir cette ville des Émirats arabes unis citée comme un exemple incontesté d'opulence et de modernité poussées à leur paroxysme. C'est ici, en effet, que les bâtiments records et les constructions d'avant-garde trouvent leur place, et c'est ici que de nombreuses personnes vont chercher fortune et faire décoller leur entreprise.

Et, parmi les nombreuses scènes curieuses que l'on peut observer en se promenant dans la métropole arabe ultra-moderne et ultra-chaude au milieu du désert, il y en a certaines qui méritent vraiment d'être explorées, comme celles dont nous allons vous parler. Auriez-vous jamais imaginé trouver sur la route des voitures de luxe, des voitures dernier cri et des voitures sportives en mauvais état, couvertes de poussière et littéralement abandonnées par leurs propriétaires ? Si cela vous semble étrange, de telles scènes ne sont pas rares à Dubaï. Examinons donc le phénomène de plus près.

via: Drivetribe

Parmi toutes les personnes qui se rendent à Dubaï pour faire fortune, certaines réussissent et deviennent millionnaires, tandis que d'autres sont moins chanceuses et finissent par faire faillite, prêt après prêt. Et les choses ne sont pas plus faciles pour cette deuxième catégorie de personnes. La raison en est simple : dans cette ville, comme dans le reste des Émirats arabes, le système juridique est fondé sur la charia islamique.

Selon ce principe, le concept de faillite n'existe pas et les plans de remboursement ne sont pas autorisés en cas de difficultés à rembourser les dettes. Si vous n'honorez pas vos créanciers, vous commettez une infraction pénale, et vous courez alors un risque sérieux d'emprisonnement. Une prémisse nécessaire pour comprendre le curieux phénomène des voitures de luxe abandonnées.

Aucun riche propriétaire de supercars telles que des Ferrari, Lamborghini, Porsche, Bentley et autres ne laisserait sa voiture sans surveillance, abandonnée pour toujours dans des coins reculés de la ville ou, pire encore, au milieu du désert. Personne dans le reste du monde peut-être, mais pas à Dubaï. Les estimations de ce problème parlent de 2 000 à 3 000 voitures de luxe abandonnées chaque année.

Lorsque le riche propriétaire découvre qu'il ne peut plus rembourser ses dettes et ses prêts, il se rend également compte qu'il ne peut même plus entretenir sa voiture très chère. Alors ces personnes, écrasées par le coût de la vie et le risque d'aller en prison, fuient le pays et abandonnent tout ce qu'elles ont à Dubaï, y compris leurs voitures.

Advertisement

Et il n'est pas rare que des clés soient retrouvées avec les voitures. La règle veut que dans de tels cas, si elles ne sont pas réclamées, ces voitures sont récupérées après 15 jours par les autorités, déplacées de l'endroit où elles ont été laissées, mises en fourrière et vendues aux enchères. Ou, si elles s'avèrent inutilisables, leur sort est encore pire : elles sont destinées à la casse.

En bref : les excès de Dubaï sont aussi visibles dans ces images symboliques et curieuses, qui révèlent des aspects moins connus de la métropole orientale. Connaissiez-vous l'histoire de ces supercars abandonnées ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci