Une mère n'achète pas de cadeaux de Noël pour ses enfants mais emballe de vieux jouets : la controverse éclate

Baptiste

24 Décembre 2021

Une mère n'achète pas de cadeaux de Noël pour ses enfants mais emballe de vieux jouets : la controverse éclate
Advertisement

Les mères d'aujourd'hui doivent être de grandes épargnantes. Catherine Lofthouse, mère de quatre enfants, a révélé toutes ses méthodes pour passer un joyeux Noël sans dépenser un centime pour de nouveaux jouets coûteux. C'est important pour le porte-monnaie de la famille, mais aussi pour réduire les déchets et sauver la planète. La majorité des cadeaux que l'on s'offre sont des objets totalement inutiles.

Souvent, dans les jours qui suivent Noël, les poubelles sont remplies de ces jouets. Et, malheureusement, le repas de Noël est aussi une source de gaspillage. Ce sont toutes des mesures que toute mère ferait bien de suivre.

via The Sun

Advertisement

Not the actual photo - Flickr

Catherine Lofthouse, originaire du Leicestershire en Angleterre, est devenue une experte dans l'art de l'économie domestique. Pour ce faire, elle a également dû observer la psychologie de ses enfants. "J'ai réalisé qu'une grande partie de la fête, écrit Catherine, consiste à ouvrir des paquets et pas tellement à profiter pleinement des nouveaux jouets." Elle a donc vérifié que - surtout pour les plus jeunes - le plaisir d'ouvrir les paquets est identique même lorsque les jouets ne sont pas neufs, mais sont ceux qui ont été oubliés dans un coin.

"Comme ça, je peux doubler les cadeaux sans dépenser, explique Catherine, il suffit d'acheter du nouveau papier d'emballage et beaucoup de rubans brillants. Le plaisir est toujours garanti !" Cette quadragénaire refuse de dépenser des centaines d'euros pour des cadeaux flambant neufs, préférant acheter des jouets sur des marchés ou dans des associations caritatives.

Not the actual photo - Flickr

Catherine dit qu'elle "aime gâter" ses enfants sans nuire à son budget ou à la planète, et a toujours été une consommatrice frugale lorsqu'il s'agit d'acheter des cadeaux depuis la naissance de son premier-né en 2012. "Je pense que de cette manière, poursuit Catherine, nous redécouvrons également le sens de Noël, qui devrait être un plaisir familial simple et joyeux, et non un gaspillage d'argent pour des objets inutiles."

Les déchets liés à Noël sont un sujet très débattu sur Internet. On estime qu'environ 5 % des aliments que nous achetons pendant la période des fêtes ne sont pas consommés et sont jetés. Ce sont surtout les fruits et légumes qui finissent à la poubelle, mis de côté pendant les fêtes de fin d'année au profit d'aliments plus consistants et complexes, mais aussi le pain, les produits laitiers et la viande. Pendant cette période festive, il y aura une augmentation du niveau de déchets alimentaires, ce qui entraînera une augmentation du niveau de pollution (1 tonne de déchets alimentaires produit 4,2 tonnes de CO2).

Tout cela devrait nous faire réfléchir à la manière de vivre les fêtes de fin d'année de manière plus intelligente et moins consumériste. Que pensez-vous de son "stratagème" ?

 

Advertisement