"Je suis rentré chez moi et j'ai découvert qu'elle avait été vendue à mon insu" : l'histoire incroyable de cet homme - Curioctopus.fr
x
"Je suis rentré chez moi et j'ai découvert…
Un astéroïde a Tout le monde doit manger végan au mariage de son frère : la revendication d'une femme

"Je suis rentré chez moi et j'ai découvert qu'elle avait été vendue à mon insu" : l'histoire incroyable de cet homme

07 Novembre 2021 • Par Baptiste
2.200
Advertisement

Imaginez la scène : vous rentrez chez vous, vous essayez d'ouvrir la porte et, sans raison apparente, la clé n'entre pas dans la serrure. Non seulement vous ne pouvez pas entrer, mais peu après, vous découvrez que quelqu'un a élu domicile chez vous à votre insu.

Non, nous ne décrivons pas une situation tirée d'un film, ni le début d'une histoire fictive, mais nous vous racontons exactement ce qui est arrivé à un homme de Luton, en Angleterre, lorsque, après quelques jours d'absence, il est revenu dans ce qu'il pensait être sa maison depuis plus de 30 ans. Qualifier cette histoire de choquante et d'absurde serait un euphémisme, d'autant que la maison du malheureux propriétaire n'avait pas été squattée, mais vendue purement et simplement.

Alors qu'il était en déplacement professionnel au Pays de Galles pour quelques jours, le révérend Mike Hall a reçu un appel de ses voisins auquel il ne s'attendait pas. Confus et inquiets, les personnes vivant autour de lui l'ont informé de ce qui se passait chez lui : quelqu'un était entré par effraction, c'est pourquoi l'homme est rentré chez lui en toute hâte.

Une fois à Luton, il découvre que non seulement les serrures ont été changées, mais que les mystérieux "hôtes" de sa maison effectuent même des rénovations à l'intérieur. Il n'y avait aucune trace de ses meubles ou de ses effets personnels : la maison avait été vidée. C'est un cauchemar pour Hall qui, comme on pouvait s'y attendre, se met en colère contre l'ouvrier qui effectue les travaux, lui disant que c'est sa maison et qu'il n'a pas le droit d'être là.

L'ouvrier est ensuite parti, pour revenir avec ce qu'il a appelé "le nouveau propriétaire" de la maison. L'homme, agacé par Hall, a affirmé qu'il avait acheté la propriété environ un mois plus tôt et a demandé au révérend de partir. La police, qui a constaté qu'un acte en bonne et due forme avait été exécuté, a simplement déclaré qu'il s'agissait d'une affaire civile et a demandé à Mike Hall de "sortir de la maison et de contacter ses avocats".

"J'ai été choquée, a déclaré Mme Hall, non seulement après avoir vu dans quel état était ma maison, mais aussi par ce que la police m'a dit. Ils ne croyaient pas qu'un délit avait été commis, c'était juste incroyable."

Advertisement

Des enquêtes ultérieures ont révélé que la maison du révérend avait été vendue pour 131 000 £ à son insu, avec les documents et les actes enregistrés. Le permis de conduire de l'homme avait été dupliqué et un compte bancaire ouvert à son nom, ce qui a permis la vente.

Il s'agissait d'une fraude dont le révérend a été victime et qui fait toujours l'objet d'une enquête. Alors que la police s'efforce de faire la lumière sur ce qui s'est passé et sur la manière dont il a été possible de réaliser une vente "légale", les fonctionnaires qui se sont occupés de la transaction se sont dits prêts à coopérer. Que pensez-vous de cette affaire ?

Tags: WtfAbsurdesHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci