Il transforme des photos apparemment banales en scènes qui semblent sortir d'un jeu vidéo fantasy - Curioctopus.fr
x
Il transforme des photos apparemment…
Elle a dû payer 700 $ après avoir attendu 7 heures aux urgences sans avoir été consultée Un inventeur japonais crée une machine qui transforme le plastique en carburant

Il transforme des photos apparemment banales en scènes qui semblent sortir d'un jeu vidéo fantasy

14 Novembre 2021 • Par Baptiste
631
Advertisement

La vie quotidienne peut devenir lourde et monotone : nous faisons les mêmes choses tous les jours et sommes constamment à la recherche de ces moments qui peuvent réveiller notre journée. Même les photos peuvent devenir ennuyeuses. Les photographes s'efforcent de transformer des photos apparemment banales en petites œuvres d'art : ils jouent avec la lumière, les formes, les poses et les réglages. Max Asabin aime jouer avec des photos banales, mais il le fait avec ses compétences graphiques.

Faites défiler les photos vers la droite pour voir le point de départ : l'image initiale et comment Max a réussi à la transformer.

Max est un jeune artiste numérique autodidacte. Il a appris à utiliser Photoshop pour créer des œuvres au cadre féerique ou apocalyptique. L'artiste part toujours d'une photo réelle, prise notamment dans un environnement anonyme et sans effort particulier.

Avec l'aide puissante de Photoshop, il superpose plusieurs images et leur donne une lumière particulière. Sur sa page Instagram, il partage les points de départ - c'est-à-dire les images initiales - et le résultat final. Entre les deux, il y a les brouillons : comment il a initialement imaginé la scène. Cependant, au fur et à mesure qu'il travaillait sur le projet, les idées changeaient souvent et Max modifiait un détail : la pose du sujet principal ou un objet en arrière-plan.

Faites défiler vers la droite pour voir le point de départ.

Advertisement

Comme pour les affiches ou les figurines, Max découpe des figures humaines ou animales : un homme debout, l'artiste qui pose, une personne tenant une tablette, un garçon marchant dans la rue. Il imagine ensuite le scénario, c'est-à-dire l'environnement qui entoure le personnage.

Il élimine tous les éléments qu'il juge superflus, ou les objets qui pourraient détourner l'attention, et se met au travail en ajustant le cadrage, l'ombrage, la couleur et l'éclairage.

Les résultats sont des chefs-d'œuvre : les personnages semblent sortis d'un autre monde. En observant l'œuvre finale, nous pouvons imaginer le contexte, les vicissitudes dont ce personnage a été le protagoniste, les combats qu'il a dû affronter, les ennemis qu'il a dû combattre, l'ami qu'il a dû sauver.

Advertisement

C'est comme si les personnages avaient toujours été là, parfaitement à leur place, dans un monde suspendu qui n'a jamais existé ou qui pourrait peut-être exister dans un futur lointain. Les outils numériques ont aidé Max, mais l'imagination a fait le reste.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci