Ils trouvent un téléphone portable dans l'estomac d'un homme : il l'avait avalé 6 mois plus tôt

par Baptiste

23 Octobre 2021

Ils trouvent un téléphone portable dans l'estomac d'un homme : il l'avait avalé 6 mois plus tôt
Advertisement

Tout médecin le sait : dans une profession comme celle qu'il a choisie, on voit toutes sortes de choses. Il est cependant difficile d'atteindre le niveau du patient égyptien dans l'épisode que nous allons vous raconter. L'histoire de cet homme, qui s'est présenté à l'hôpital en se plaignant de fortes douleurs abdominales, a rapidement fait le tour du monde, et il n'est pas difficile de comprendre pourquoi.

Son estomac ne souffrait pas d'une maladie particulière ou grave, mais en avait simplement "marre" de contenir quelque chose qui ne devrait pas être là. De quoi s'agissait-il ? Un téléphone portable !

via Gulf Today

Pixabay - Not the actual photo

Pixabay - Not the actual photo

Lorsqu'un homme de 33 ans s'est rendu à l'hôpital universitaire d'Assouan, dans le sud de l'Égypte, les médecins qui l'ont soigné n'en croyaient pas leurs yeux. Le patient s'est plaint de douleurs abdominales, et il a été immédiatement clair qu'il avait des problèmes gastro-intestinaux.

Après des examens cliniques, une radiographie a révélé la vérité. A l'intérieur de son estomac se trouvait un objet rectangulaire, un corps étranger qui n'aurait définitivement pas dû s'y trouver. Si, au début, l'identité de l'objet n'était pas claire pour le personnel de l'hôpital, il leur a suffi d'approfondir un peu plus la chose pour se rendre compte qu'il s'agissait bien d'un téléphone portable !

Plus précisément, le malheureux avait avalé un vieil appareil portable de plus en plus rares de nos jours. Mais pas pour cet homme qui, pour des raisons qui restent à éclaircir, en a avalé un et l'a gardé dans son estomac pendant une durée incroyable. Apparemment, le téléphone était là depuis six mois.

Advertisement
Pixabay - Not the actual photo

Pixabay - Not the actual photo

L'homme de 33 ans a subi une intervention chirurgicale d'urgence pour réparer les dommages que l'objet causait à ses organes et il devrait s'en sortir. Le plus grand risque et la plus grande préoccupation pour lui étaient la batterie du téléphone portable et les substances potentiellement mortelles qu'elle contenait. Interrogé sur l'incident, l'homme a avoué qu'il avait avalé le téléphone six mois plus tôt, mais qu'il n'avait pas eu le courage de se rendre à l'hôpital en raison de l'embarras que la situation lui aurait causé.

Mohamed El-Dahshoury, président du conseil d'administration des hôpitaux universitaires d'Assouan, a déclaré que jamais auparavant un patient présentant un tel problème n'y avait été vu. Assurément, malgré la multitude de cas cliniques, ce n'est pas tous les jours qu'un médecin est confronté à un dossier comme celui-ci. Si les causes - et bien sûr la manière - de l'ingestion du téléphone restent inconnues, on ne peut qu'espérer que l'homme de 33 ans saura éviter à l'avenir ce genre de situations indigestes !

Advertisement