La fille de Steve Jobs se retrouve sans héritage : sa mère ne veut pas qu'elle s'enrichisse de cette façon - Curioctopus.fr
x
La fille de Steve Jobs se retrouve sans…
Il se gare par erreur dans une allée privée : les propriétaires séquestrent la voiture et demandent de l'argent pour la restituer De mystérieuses sphères en pierre découvertes en Écosse : elles ont 5 500 ans

La fille de Steve Jobs se retrouve sans héritage : sa mère ne veut pas qu'elle s'enrichisse de cette façon

18 Octobre 2021 • Par Baptiste
2.499
Advertisement

Nous connaissons tous Steve Jobs, le cofondateur et PDG d'Apple, une entreprise technologique de premier plan. Au moment du décès de Steve Jobs - en 2011 - son patrimoine était évalué à 10,2 milliards de dollars. Si nous en savons beaucoup sur les succès et les réalisations de l'entrepreneur multimilliardaire, nous n'en savons pas autant sur les détails de sa vie privée. Nous savons cependant que Steve a laissé son héritage à sa femme Laurene Powell-Jobs ; un héritage qui ne semble pas aller à ses quatre enfants. Du moins pas complètement.

La fortune de Steve Jobs, actions comprises, a certainement augmenté : on parle d'environ 22 milliards de dollars. Cependant, ce qui fait grand bruit, c'est que la succession de Steve Jobs ne sera pas transmise à ses enfants. Sa femme, qui était soutenue par son mari à l'époque, s'est montrée particulièrement virulente à ce sujet, affirmant qu'elle ne croit pas à la constitution d'une richesse héritée et que ses quatre enfants en ont toujours été conscients. Après le décès de son mari, Laurene Powell a fondé une société d'investissement pour contribuer au changement social. Elle s'engage activement dans les domaines de l'éducation, de l'immigration et de la justice sociale. Lisa, la fille aînée de Steve et Laurene, a confié qu'elle et ses frères et sœurs ont reçu un héritage d'environ un million, mais rien d'autre du reste de la succession. Il ne semble pas, cependant, que la fille cadette Eve ait reçu le même traitement. Laurene a également déclaré : "Si je vis assez longtemps, cet héritage finira avec moi."

 

Cela signifie que les enfants devront travailler dur et compter sur leurs propres forces pour mener une vie confortable. Mais pour la plus jeune des filles, Eve, 23 ans, la question de l'héritage ne semble pas être un gros problème. Elle s'implique activement dans les questions sociales, se passionne pour la mode et l'équitation : elle a participé à la Fashon Week à Paris et partage ses passions sur les réseaux sociaux. Consciente de la décision de ses parents - désormais soutenus par sa mère - elle s'engage à se construire un avenir en fréquentant l'université de Standford.

Advertisement

Son père a fondé un empire et sa mère a hérité d'une somme d'argent incroyablement importante, mais la leçon qu'elle a reçue est claire : elle ne peut pas compter sur les réalisations de son père et, si elle veut conduire une vie satisfaisante, elle doit s'efforcer de réaliser ce qu'elle veut par elle-même.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci