Ils survivent 29 jours en pleine mer en mangeant des oranges, des noix de coco et en buvant de l'eau de pluie - Curioctopus.fr
x
Ils survivent 29 jours en pleine mer…
Cette femme de 38 ans raconte ce que c'est que d'être la mère de 12 enfants Une grand-mère donne de l'argent de poche à sa petite-fille mais découvre que sa belle-fille empoche l'argent

Ils survivent 29 jours en pleine mer en mangeant des oranges, des noix de coco et en buvant de l'eau de pluie

14 Octobre 2021 • Par Baptiste
1.569
Advertisement

Il y a des histoires qui parviennent parfois à nous impressionner au point de devenir de véritables exemples de survie, presque impossibles à croire à une époque où tout est traçable et technologique.


Cela peut encore arriver aujourd'hui, et les deux protagonistes de ce que nous allons vous raconter en savent quelque chose, pour avoir vécu des expériences qui mènent aux limites de la survie, et qui isolent les gens de tout et de tous, sans autre fondement que l'espoir d'être sauvé. Nos deux hommes ont survécu 29 jours en mer, naufragés après une tempête à 400 km des côtes de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Comment ont-ils fait ? Ils se soutenaient avec peu de choses, comme de vrais naufragés.

Ce qui avait commencé comme un voyage normal en bateau à moteur pour Livae Nanjikana et Junior Qoloni a tourné au cauchemar, une expérience qu'ils n'oublieront pas de sitôt, mais à laquelle ils peuvent dire qu'ils ont échappé.

Les deux hommes se trouvaient dans la mer des Salomon, au large de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, à bord de leur bateau de sept mètres. Les conditions météorologiques y sont assez imprévisibles et changeantes, à tel point que soudainement, en raison de fortes pluies et de vents violents, ils ont perdu de vue la terre et ont été poussés là où ils n'auraient jamais dû aller.

Comme si cela ne suffisait pas, la batterie de leur traceur GPS s'est déchargée et le carburant de leur bateau à moteur s'épuisait. Ne sachant pas où aller, les deux hommes n'ont eu d'autre choix que d'attendre que quelqu'un les trouve et les sauve. Par chance, ils avaient dans le bateau une réserve d'oranges et de noix de coco, dont beaucoup avaient été dispersées en mer pendant la tempête.

C'est dans l'eau qui les entourait que Livae et Junior, tous deux originaires des Îles Salomon, les ont récupérés et, en les consommant correctement, ont réussi à survivre pendant 29 jours jusqu'à ce qu'un pêcheur les repère et se précipite à leur secours.

Advertisement

Avant d'être secourus, ils avaient judicieusement construit une sorte de voile avec les matériaux qu'ils avaient encore à l'intérieur du bateau à moteur, qui leur permettrait de naviguer grâce à la direction du vent. L'intervention de l'homme a été toutefois providentielle, compte tenu également du fait qu'avec la rareté de la nourriture et de l'eau de pluie potable, ils n'auraient probablement pas pu tenir beaucoup plus longtemps en pleine mer.

En somme, un mois de naufrage pour eux dans une histoire qui semble tout droit sortie d'un scénario ou d'une intrigue de film d'aventure !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci