Ces empreintes fossiles montrent que les humains étaient présents en Amérique du Nord bien plus tôt qu'on ne le pensait - Curioctopus.fr
x
Ces empreintes fossiles montrent que…
Les 16 photos finalistes de ce concours nous montrent les merveilles et les fragilités de nos mers Un travailleur non payé pour des travaux de rénovation détruit la salle de bains d'une cliente à coups de marteau

Ces empreintes fossiles montrent que les humains étaient présents en Amérique du Nord bien plus tôt qu'on ne le pensait

28 Septembre 2021 • Par Baptiste
1.023
Advertisement

Parfois, les découvertes sont tellement sensationnelles et intéressantes qu'elles sont capables de changer radicalement notre conception non seulement de l'histoire, mais aussi des lieux, des événements et des personnes. Celle dont nous allons vous parler le démontre parfaitement et ouvre de nouvelles perspectives fascinantes sur la vie de nos ancêtres et le monde d'autrefois.

Quelle est la conclusion à laquelle sont parvenus les chercheurs ? Simple, et en même temps incroyable : en Amérique du Nord, l'homme est apparu beaucoup plus tôt qu'on ne le pensait. Et par "longtemps", nous entendons un temps très long : 7 000 ans ! Comment ont-ils découvert cela ? D'une manière plutôt "classique" mais non moins efficace : les empreintes fossiles.

via: Science

Nous sommes dans l'État du Nouveau-Mexique, dans le parc national de White Sands pour être précis. C'est là que les chercheurs ont découvert ce qui est devenu les plus anciennes empreintes fossiles jamais découvertes en Amérique du Nord. Une découverte qui bouleverse la conception actuelle des établissements humains dans ces régions, ainsi que les mouvements et migrations de nos ancêtres.

Sally Reynolds, co-auteur de l'étude et professeur à l'université de Bournemoth en Angleterre, a décrit les résultats en détail. "C'est une preuve sans équivoque, a-t-elle déclaré. Avant cela, nous pensions que les humains avaient commencé à occuper l'Amérique du Nord il y a environ 16 000 ans. 7000 ans plus tard qu'en réalité, donc.

Advertisement

Grâce à une datation minutieuse de ces empreintes, il est apparu qu'elles datent d'environ 23 000 ans. La plupart des empreintes, une soixantaine, appartiennent à des enfants et des adolescents, mais des traces de mammouths, de loups et de paresseux géants, proies de nos semblables à l'époque, ont également été découvertes sur le site.

 

Il est clair que nos ancêtres ont occupé la partie septentrionale du continent pendant la dernière période glaciaire, réussissant - contrairement à la croyance populaire - à surmonter les redoutables calottes glaciaires qui bloquaient leur passage vers le sud depuis les régions qui appartiennent aujourd'hui à la Sibérie, à l'Alaska et au Canada.

Les empreintes fossiles ont été découvertes sur les rives d'un ancien lit de lac et ne laissent aucune place au doute : les humains ont réussi à migrer vers le sud malgré les conditions difficiles et avant le retrait complet des glaces. "Ces empreintes sont figées dans le paysage, a déclaré Reynolds, et il est donc clair qu'elles ne peuvent être là "par accident".

 

Advertisement
image: Science

Peut-être que les humains de l'époque ont navigué jusqu'ici à travers le Pacifique, ou peut-être sont-ils arrivés par voie terrestre. On ne sait pas exactement comment cela s'est produit, mais il est certain qu'ils étaient là, vivant de la chasse au milieu de grandes créatures aujourd'hui disparues, qui semblent plus proches de l'imaginaire que de la réalité. Le paresseux géant, par exemple, était l'une de leurs proies favorites, mais des mastodontes, des tatous géants et des chevaux préhistoriques étaient également présents à l'époque. Des témoignages d'une véritable "mégafaune" qui allait bientôt s'éteindre.

Une découverte fascinante, n'est-ce pas ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci