"Vos tatouages sont effrayants" : une propriétaire refuse de louer son bien à une étudiante - Curioctopus.fr
x
"Vos tatouages sont effrayants" : une…
Une étude révèle que la solitude peut modifier notre cerveau Emballages trompeurs : 17 fois où des personnes ont été trompées dans leurs achats

"Vos tatouages sont effrayants" : une propriétaire refuse de louer son bien à une étudiante

29 Septembre 2021 • Par Baptiste
1.416
Advertisement

Lorsque Kadince Ball, 18 ans, étudiante en médecine, avait trouvé le logement idéal pour son expérience universitaire, elle n'avait jamais pensé que son esthétique aurait une incidence sur la possibilité de louer ou non une maison.

Pourtant, pour certaines personnes, il semble que l'apparence est plus importante que la substance lorsqu'il s'agit d'interagir avec les autres. C'est en tout cas le cas de la propriétaire qui, sans hésiter, a refusé une location à la jeune femme pour une raison qui l'a choquée, elle et beaucoup d'autres : ses tatouages.

via: CBC

Le plan de Kadince était simple et, à vrai dire, très similaire à celui de nombreux autres étudiants entrant dans le monde universitaire. Pour étudier à l'université Western en Ontario, elle doit louer un logement. Après avoir trouvé le logement grâce à une annonce en ligne, elle a contacté la propriétaire, signé un contrat de location et versé une somme d'argent à titre de dépôt.

Après un long voyage vers la ville canadienne de London, dans l'Ontario, où se trouve l'université choisie par Kadince, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu pour la jeune femme.

Lorsque Esther Lee, la propriétaire de l'appartement en question, s'est retrouvée en face de la fille de 18 ans, elle n'a d'abord rien dit. Il semblait que la rencontre s'était bien passée et que la location pourrait commencer sans problème dans quelques jours. Cependant, lorsque la jeune fille est retournée à l'hôtel, elle n'en a pas cru ses oreilles lorsqu'elle a entendu Esther lui dire au téléphone, en termes très clairs : "Je ne veux pas que tu vives ici".

Il est inutile de s'attarder sur l'étonnement et l'indignation de la jeune fille. Après avoir demandé avec insistance des explications sur ce refus, la jeune femme n'a reçu aucune réponse claire. Jusqu'à ce que, voyant la situation, la femme décide de "confesser" la raison de son changement d'avis. "Elle a des tatouages effrayants", a-t-elle déclaré lorsqu'elle a été interrogée sur l'incident. "Je ne veux pas lui louer mon bien à cause de cela : ces tatouages couvrent presque tout son bras."

Advertisement

Outrée et offensée, Kadince a fait remarquer que ses tatouages représentaient des choix tout à fait personnels et qu'en tout état de cause, il ne s'agissait pas d'œuvres d'art offensantes, violentes ou effrayantes. "Je suis sans voix, j'avais signé un bail et parce que j'ai une certaine apparence, il a été annulé", commente, dépité, la jeune de 18 ans. Heureusement pour elle, après cette expérience oubliée, Kadince a pu trouver un autre endroit où vivre et où elle a été acceptée pour ce qu'elle est, sans préjugés injustifiés.

 

Elle n'exclut pas, en tout état de cause, d'engager une action en justice contre la propriétaire de la maison, puisque le préavis nécessaire pour résilier un bail déjà dûment stipulé n'a pas été donné. Est-il juste de juger une personne pour ces tatouages ?

Tags: WtfAbsurdesHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci