Découverte au Maroc d'un "atelier de couture" vieux de 120 000 ans : l'un des plus anciens jamais découverts - Curioctopus.fr
x
Découverte au Maroc d'un "atelier de…
À 62 ans, elle a eu plus de 500 rendez-vous mais n'a pas trouvé l'âme sœur : Une étude révèle que la solitude peut modifier notre cerveau

Découverte au Maroc d'un "atelier de couture" vieux de 120 000 ans : l'un des plus anciens jamais découverts

29 Septembre 2021 • Par Baptiste
880
Advertisement

Avez-vous déjà pensé à quand remonte l'apparition de certaines coutumes et habitudes dans l'histoire de l'humanité ? Certaines d'entre elles, comme le fait de s'habiller et de se couvrir, sont devenues si banales que leurs origines se perdent dans un passé lointain.

Et pourtant, de temps à autre, des découvertes surgissent qui, par leur importance, nous donnent des informations plus précises et plus précieuses sur les coutumes de l'Antiquité, et ne peuvent que nous fasciner par leur ampleur. Celle dont nous allons vous parler concerne les vêtements des hommes et des femmes préhistoriques. Dans une grotte d'Afrique, des chercheurs ont découvert ce qui est pour le moins incroyable : un environnement que l'on pourrait décrire comme un ancien "atelier de couture", l'un des plus anciens connus à ce jour.

Nous sommes au Maroc, dans la grotte des Contrebandiers, non loin de la ville de Temara. C'est ici que les archéologues ont découvert ce qu'ils pensent être la plus ancienne preuve de l'existence de vêtements à l'époque préhistorique.

Nous parlons d'un site qui date de 120 000 ans. Compte tenu de son ancienneté, les scientifiques ne s'attendaient certainement pas à y découvrir des restes de vêtements et de vêtements couvrants. Mais l'endroit a été utilisé pour les fabriquer. Il n'est donc pas incorrect de l'appeler un "atelier de couture", car des dizaines et des dizaines d'outils en os ont été trouvés à l'intérieur de la cavité, que les hommes de l'époque utilisaient pour travailler les peaux et les fourrures afin d'avoir les vêtements les plus adaptés pour se protéger du froid et des intempéries.

Cette découverte, décrite en détail dans la revue iScience, est l'œuvre d'experts de Max Planck Institute for Science of Human History, une importante institution universitaire allemande. Il est incroyablement fascinant de penser que l'Homo sapiens a fabriqué et porté des vêtements sur ce site, grâce aux outils trouvés entre ces murs. Selon les archéologues, il s'agissait d'outils fins, soigneusement polis et conçus pour accomplir leur travail le plus efficacement possible.

 

Advertisement

Il est évident que les vêtements produits provenaient d'animaux tels que des renards, des chacals, des chats sauvages ou du bétail : les signes à l'intérieur de la grotte parlent d'eux-mêmes. Curieusement, selon les chercheurs, les vêtements préhistoriques pourraient avoir été utilisés dans ces régions d'Afrique même si le climat n'était pas particulièrement froid à l'époque. Ainsi, selon toute vraisemblance, nos ancêtres s'adaptaient au port constant et généralisé de vêtements pour se couvrir.

Des témoignages fascinants, n'est-ce pas ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci