"Je donne la priorité à moi-même, mon fils vient après" : le point de vue de cette femme sur la dynamique familiale - Curioctopus.fr
x
"Je donne la priorité à moi-même,…
Un garçon de 9 ans conçoit et construit sa propre cabane dans les arbres : elle est entièrement équipée et il la loue sur Airbnb Une étudiante en médecine reçoit une sanction académique en raison de sa tenue vestimentaire, qualifiée d'

"Je donne la priorité à moi-même, mon fils vient après" : le point de vue de cette femme sur la dynamique familiale

19 Septembre 2021 • Par Laura
1.761
Advertisement

Devenir mère signifie assumer une grande responsabilité, mais cela ne signifie pas pour autant s'effacer et renoncer à sa vie pour se consacrer entièrement à ses enfants : il ne faut pas renoncer à ses passions, à son travail, à son bien-être physique et mental, ces choses ne doivent pas passer au second plan avec l'arrivée d'un enfant ; il s'agit plutôt de savoir trouver le bon équilibre : celle de "mère" ne doit pas être une étiquette réductrice, mais doit représenter une des nombreuses nuances qui enrichissent la vie de chaque femme.

Raya Michelle est une maman, mais elle n'est pas que cela : dans une vidéo publiée sur TikTok, elle a fait une déclaration qui a partagé l'opinion. Elle dit explicitement qu'elle donne la priorité à elle-même et à ses propres besoins plutôt qu'à son enfant ; elle dit aussi qu'elle est "prête à lutter pour cela parce que j'ai raison". De nombreux utilisateurs sont d'accord avec cette affirmation : de nombreuses femmes sont d'accord pour dire qu'avoir un enfant ne signifie pas mettre de côté ses propres besoins et renoncer à la vie qu'on a toujours vécue. La déclaration suivante, cependant, a irrité tout autant de personnes. La femme a dit que dans l'unité familiale, une femme a sa propre "hiérarchie", dans laquelle celui qui est au sommet a la priorité.

 

Au sommet de cette hiérarchie se trouve la femme, suivie de "moi-même, mon partenaire, mon enfant". Selon elle, ce n'est pourtant pas une position égoïste, bien au contraire. Raya explique que si ses propres besoins et désirs ne sont pas satisfaits - et qu'elle ne se sent pas épanouie et heureuse - les besoins de son partenaire et de son enfant ne peuvent pas non plus être comblés. Mais il en va de même pour les autres membres du foyer : si son partenaire ne se sent pas choyé, personne ne sera heureux, ni son partenaire ni son enfant.

 

Advertisement

Pour elle, s'occuper de ses propres besoins est ce que toute femme doit faire pour assurer le bonheur de la cellule familiale. En fait, elle n'est certainement pas la première personne à affirmer que l'état d'esprit d'un membre de la famille influence grandement celui de son entourage et favorise son bien-être. Prendre soin de soi ne signifie pas négliger ses enfants, mais plutôt veiller à ce qu'ils aient un quotidien paisible. Que pensez-vous du point de vue de cette femme ?

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci