Des vases datés de 2 800 ans remplis de bijoux et d'outils découverts en France : ils sont intacts - Curioctopus.fr
x
Des vases datés de 2 800 ans remplis…
Des grands-parents percent les oreilles de leur petite-fille sans l'autorisation des parents : ils leur interdisent de la voir seule Le vrai Mowgli : l'histoire du garçon que l'on a découvert dans la jungle et qui vivait comme les loups

Des vases datés de 2 800 ans remplis de bijoux et d'outils découverts en France : ils sont intacts

17 Septembre 2021 • Par Laura
1.446
Advertisement

Il est vraiment étonnant de se pencher sur la vie quotidienne qui se déroulait il y a des milliers d'années. À quoi ressemblait la vie des hommes, femmes et enfants qui nous ont précédés dans l'histoire, à quoi ressemblaient les lieux qui nous semblent familiers aujourd'hui, mais que nous avons du mal à imaginer autrement ?

Autant de questions alimentant le travail des archéologues et des chercheurs qui livrent au monde, jour après jour, des découvertes sensationnelles comme celle dont nous voulons vous parler ci-dessous. Une découverte advenue en France, qui a catapulté les chercheurs dans une époque lointaine, grâce à un véritable "trésor" de bijoux et d'objets pour le moins fascinants.

Bracelets, pendentifs, bracelets de cheville, scalpels, faux, mais aussi épées, haches en bronze et ornements de chars. Ce ne sont là que quelques-uns des merveilleux objets que les archéologues de l'université française de Toulouse ont exhumés lors de fouilles menées dans les environs de la ville de Gannat.

C'est dans cette ville du département de l'Allier, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, que se trouvait il y a environ 2 800 ans un regroupement de personnes appartenant à la "Culture des champs d'urnes", selon les conclusions de l'étude. Il s'agit d'un mode de vie typique de l'Europe centrale, qui fait suite à la culture des Tumulus, caractérisée par plusieurs innovations dans les rites funéraires, notamment les urnes en céramique.

Les objets trouvés à Gannat ne font cependant pas partie du trousseau type de cette époque, mais, selon les reconstitutions faites par les archéologues, ils étaient utilisés comme offrandes propitiatoires pour les divinités. En effet, les anciens habitants de ces lieux auraient déposé dans les vases découverts tous ces objets de valeur, ainsi que des outils agricoles, afin d'assurer leur protection lors de la fondation ou de l'abandon de cette colonie particulière.

Une pratique assez courante, mais vraiment incroyable à redécouvrir de près, comme ce fut le cas ici. "C'est une découverte exceptionnelle", commente Pierre-Yves Milcent, professeur à l'Université de Toulouse-Jean Jaurès, "les objets sont presque intacts et vont nous permettre de comprendre comment et pourquoi ils ont été enterrés." Un rituel fascinant pour une découverte remarquable, dont les experts auront probablement encore beaucoup à dire.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci