Six ans plus tard, il n'a toujours pas remis les photos de mariage : le photographe doit payer une amende de 22 000 $ - Curioctopus.fr
x
Six ans plus tard, il n'a toujours pas…
Un bunker souterrain sur une île déserte gardera le patrimoine musical de l'humanité Elle est arrêtée sur l'autoroute pour excès de vitesse :

Six ans plus tard, il n'a toujours pas remis les photos de mariage : le photographe doit payer une amende de 22 000 $

19 Août 2021 • Par Baptiste
2.505
Advertisement

Quand on se marie, on espère que tout sera parfait : on planifie ce jour tant attendu longtemps à l'avance et on fait attention aux moindres détails. La cérémonie et la réception sont censées être parfaites et rendre les mariés heureux, mais quels que soient les efforts déployés, la journée passe vite. Ce qui reste, ce sont les souvenirs et les photos, éventuellement prises par un photographe professionnel. Mais que se passe-t-il lorsque le photographe ne remet pas les photos après avoir signé un contrat ?

via: cbc news

Un photographe de mariage a été contraint de payer plus de 22 000 dollars d'amendes parce qu'il n'a pas respecté le délai contractuel : six ans se sont écoulés depuis le jour tant attendu des mariés, mais le photographe n'a jamais livré les photos prises ce jour-là. Kaman et Ramandeep Rai ont engagé M. Bal et sa société, Elite Images, pour fournir des services de photographie et de vidéographie pour leur mariage, qui a eu lieu en juin 2015. Le photographe a été payé 8 500 dollars pour son travail. L'affaire s'est retrouvée devant un tribunal, au County Court du Surrey, un comté du sud-est de l'Angleterre. Le juge Valliammai Chettiar a qualifié le témoignage du photographe, nommé Aman Bal, de "troublant et déroutant". Au cours de la procédure, le couple a fourni des preuves montrant qu'il avait continuellement contacté le photographe : les accords initiaux stipulaient que les photos seraient livrées au plus tard un an après le mariage.

 

Le juge a noté que les preuves montraient que Bal ne répondait souvent pas au couple. Les rares fois où il a répondu, il a dit qu'il avait presque fini. Selon le juge, cependant, "aucune des explications de M. Bal n'est tenable. On ne peut les décrire que comme des excuses boiteuses. Il semblait littéralement inventer ces excuses de toutes pièces à la barre." Pour sa défense, le photographe a déclaré qu'il n'avait pas livré le travail parce que le couple n'avait pas réglé sa facture, mais le juge a estimé que cette excuse était boiteuse.

La mésaventure des mariés n'est pas un cas isolé : cinq autres procès ont été intentés contre Bal depuis 2011. Le juge a déclaré que "tous les éléments de preuve dans cette affaire, y compris le témoignage évasif de M. Bal, me conduisent à la conclusion inévitable que le comportement de M. Bal est presque un modus operandi". Au total, le photographe est contraint de payer une amende de 22 000 dollars.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci