À 101 ans, elle envoie un CV pour trouver du travail : "Je ne veux pas dépendre de mes petits-enfants" - Curioctopus.fr
x
À 101 ans, elle envoie un CV pour trouver…
Et si les animaux de dessins animés étaient humains ? Un artiste transforme les célèbres personnages de notre enfance 16 fois où des personnes ont eu un comportement totalement illogique

À 101 ans, elle envoie un CV pour trouver du travail : "Je ne veux pas dépendre de mes petits-enfants"

21 Août 2021 • Par Baptiste
1.887
Advertisement

La recherche d'emploi est, à tous égards, un travail. Il y a des gens qui abandonnent au premier obstacle et qui sont abattus par un "non", et d'autres qui ne cessent de se battre pour réaliser leurs rêves. L'indépendance, comme on nous l'apprend dès l'enfance, est une valeur inestimable. Maria Cordoso s'est battue pour son indépendance et aujourd'hui, même si elle a 101 ans, elle ne renonce pas à sa liberté financière.

Maria Cardoso est née en 1919 et vit actuellement dans la ville de Promissao au Brésil. Elle travaille depuis l'âge de 9 ans et, à un certain âge, elle a dû compter sur ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, leur demandant de l'aider pour les petites et grandes choses. Réaliser des activités quotidiennes normales devient compliqué à un certain âge. Mais son âge à trois chiffres n'est pas un obstacle pour Maria : elle a compris qu'elle ne voulait pas être un fardeau pour ses petits-enfants et est prête à tout pour se rendre un peu plus indépendante, notamment sur le plan financier. Elle a donc demandé à son arrière-petite-fille Pamea de l'aider à rédiger un curriculum vitae à envoyer à une agence de recherche d'emplois, et c'est ainsi qu'a commencé son aventure pour trouver un job.

 

Ni Maria ni Pamea ne s'attendaient à ce que leur histoire devienne virale. Il se trouve que Juliana Arajuo, responsable des ressources humaines d'un établissement vinicole, a publié le CV de Maria sur les réseaux sociaux, dans l'espoir de l'aider. Elle a écrit : "Maria, 101 ans, est une femme qui a demandé à son arrière-petite-fille de remettre son CV parce qu'elle veut travailler et ne veut donc dépendre de personne pour acheter le vin qu'elle aime tant. Une leçon de courage, de force et d'indépendance pour nous tous !"

Advertisement

Maria adore le vin et l'un de ses plus grands souhaits était de pouvoir l'acheter sans demander l'aide de la famille. Le message de Juliana est également parvenu à un établissement vinicole local, qui a ensuite contacté Grand-mère Maria pour lui demander de devenir la dégustatrice privilégiée de leurs vins et de devenir leur égérie dans les campagnes publicitaires. Maria a accepté sans hésiter : "Je suis très heureuse, ils me donnent enfin de la valeur. J'ai presque envie de pleurer. Aujourd'hui, Maria est une grand-mère influenceuse indépendante très heureuse.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci