Venise, une voie romaine découverte au fond de la lagune : elle est plus ancienne que la ville elle-même - Curioctopus.fr
x
Venise, une voie romaine découverte…
Quand les créateurs vont trop loin : 16 robes de haute couture si extravagantes qu'elles nous laissent sans voix Il a une pierre tombale au cimetière et des funérailles payées, mais il est toujours en vie et en bonne santé : l'histoire insolite d'un homme de 56 ans

Venise, une voie romaine découverte au fond de la lagune : elle est plus ancienne que la ville elle-même

27 Juillet 2021 • Par Baptiste
14.989
Advertisement

Parfois, l'histoire et le passé reviennent, même après des milliers d'années et dans les endroits les plus incroyables et les plus inattendus. Nous nous en rendons compte lorsque nous nous trouvons face à des découvertes sensationnelles comme celle dont nous allons vous parler et qui, en l'espace de quelques heures, a déjà fait beaucoup parler d'elle.

Tout le monde connaît Venise pour ses merveilleux canaux qui, dans bien des cas, sont les véritables rues de la ville. Mais rares sont ceux qui imaginent que sous ses cours d'eau se cachent des trésors anciens, vestiges d'un passé qui n'existe plus mais qui finit inévitablement par se manifester dans le présent avec tout son enchantement.

Une ancienne route submergée, juste en dessous du canal Treporti, un signe assez certain que la zone aurait été accessible par voie terrestre il y a environ 2000 ans. La découverte sensationnelle, faite à la suite d'une étude menée par l'Institut des sciences marines du Conseil national de la recherche en collaboration avec l'Université de Venise, a été constatée après une cartographie minutieuse des fonds marins de toute la zone.

Grâce au sonar haute résolution, il a été possible d'obtenir une confirmation exceptionnelle de ce que l'on soupçonnait déjà : bien avant la fondation de la cité lagunaire, des peuplements stables existaient déjà. L'hypothèse avait déjà été soulevée dans les années 1980, lorsque l'archéologue Ernesto Canal avait affirmé qu'il existait de nombreuses structures immergées, des restes de structures artificielles et des systèmes routiers articulés dans la lagune où se dresse aujourd'hui Venise dans toute sa splendeur.

Advertisement

Les recherches et la découverte, publiées en détail dans Scientific Reports, ouvrent de nouvelles perspectives sur le contexte historique de la ville et de toute la zone à l'époque romaine. Plus précisément, les chercheurs ont trouvé douze structures atteignant 52,7 mètres de long et 2,7 mètres de haut, s'étendant sur 1,1 km du sud-ouest au nord-est, et suggérant une route.

"Nous pensons qu'elle faisait partie du réseau de routes romaines dans la partie nord-est de la lagune de Venise", a déclaré Federica Madricardo, de l'Institut des sciences marines. "C'est une zone très difficile à explorer car il y a de forts courants et l'eau est très trouble."

Il s'agit d'une preuve irréfutable de la manière dont Venise et la zone à laquelle elle appartient ont toujours été soumises aux éléments naturels et à la volonté de la mer. Face à une telle découverte, on se demande vraiment, en laissant libre cours à son imagination, à quoi ressemblait à l'époque l'un des lieux les plus célèbres du monde. Ce que nous savons, c'est que rien n'est aussi évident qu'il n'y paraît !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci