Cette influenceuse met en évidence sa moustache pour normaliser les "imperfections" des femmes - Curioctopus.fr
x
Cette influenceuse met en évidence…
Tabula Cortonensis : la tablette vieille de 2 200 ans qui révèle des informations importantes sur la civilisation étrusque

Cette influenceuse met en évidence sa moustache pour normaliser les "imperfections" des femmes

24 Juillet 2021 • Par Baptiste
13.147
Advertisement

Nous avons tous du mal à accepter certaines de nos caractéristiques physiques comme des "défauts" ou des "imperfections" qui doivent être éliminés, et cela est encore plus vrai pour les femmes. C'est pourquoi nous passons tant de temps à nous épiler, à nous maquiller, à appliquer des masques de beauté et à faire des massages tonifiants pour nous débarrasser des vergetures. L'objectif est de dissimuler les caractéristiques physiques qui nous mettent mal à l'aise et qui peuvent faire l'objet de critiques et être synonymes de laideur. Joanna Kenny est une influenceuse et esthéticienne anglaise qui veut défier les stéréotypes et les préjugés : elle a décidé non seulement de montrer ses imperfections, mais aussi de les mettre en valeur. Son objectif est de normaliser ce qui est considéré comme sortant des normes de beauté.

Sur ses profils sociaux, Joanna se montre exactement comme elle est, sans cacher les vergetures, la cellulite, les boutons ou les poils. Dans le but de normaliser la moustache, elle a suscité de nombreuses réactions quant à sa décision de la mettre en valeur et de l'exhiber en intensifiant sa couleur avec du mascara. Ces "imperfections", pour la femme, sont une source de fierté : elles sont ce qui nous rend différentes et uniques, et nous devrions apprendre à les accepter et à les normaliser, et cesser de les cacher au contraire. La course constante à la perfection est fatigante, inutile, démoralisante. Pour Joanna, la beauté d'une personne n'a rien à voir avec les cheveux, les vergetures, les boutons, les cicatrices, la cellulite et les cheveux gris : elle les exhibe tous, de manière provocante, en défiant toutes les normes.

Quand elle était adolescente, Joanna a remarqué un léger duvet sur sa lèvre supérieure. Cela la mettait dans l'embarras et l'insécurisait, alors elle faisait tout pour le cacher. Son acné, due à l'épilation de la moustache de sa lèvre, s'est considérablement aggravée, provoquant d'autres imperfections esthétiques. Puis elle en a eu assez de cacher ce qui est normal et ce que toutes les femmes, bien que de manière différente, ont. "Choisir de ne pas m'épiler ne signifie pas que je suis en désaccord avec les autres femmes qui le font. Le fait est que nous devrions tous avoir la liberté de faire des choix pour notre corps sans craindre d'être jugées."

Advertisement

Son défi a été très apprécié sur les réseaux sociaux et est rapidement devenu viral. Bien que les critiques ne manquent pas, beaucoup de personnes trouvent la position de Joanna courageuse. Elle a écrit : "Voilà pourquoi il est important de normaliser le fait d'être normal. J'ai mis du mascara sur ma moustache pour souligner combien il est normal d'être poilues. Ne pas épiler mon visage ne rend ni moi ni aucune autre femme laide." Partagez-vous le message de cette femme ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci