Elle feint d'être malade pour aller regarder le match de l'Euro : son patron la voit à la télé et la licencie - Curioctopus.fr
x
Elle feint d'être malade pour aller…
Un couple porteur de nanisme a trois enfants, le dernier est né avec une taille 18 photos

Elle feint d'être malade pour aller regarder le match de l'Euro : son patron la voit à la télé et la licencie

14 Juillet 2021 • Par Baptiste
6.395
Advertisement

Les mensonges ont les jambes courtes. Nous pourrions résumer ainsi ce qui est arrivé à Nina Farooqi, une supportrice anglaise de 37 ans, qui aurait fait n'importe quoi pour assister à la demi-finale de l'équipe nationale de football au championnat d'Europe 2020, quitte à faire semblant d'être malade au travail.

Une initiative qui, cependant, à en juger par ce qui s'est passé par la suite, n'a pas été très intelligente. Au contraire : cela a conduit à son licenciement immédiat car, par une coïncidence malheureuse, la femme a été prise en photo au stade de Wembley, et son image a rapidement fait le tour du monde. A tel point que cela a attiré l'attention de son employeur...

via: Metro

Quand une amie de Nina Farooqi, productrice de contenu numérique vivant dans le Yorkshire, au Royaume-Uni, lui a annoncé le mercredi 7 juillet 2021 qu'elle avait gagné des billets de dernière minute pour la demi-finale de l'Euro 2020 entre l'Angleterre et le Danemark, elle a été confrontée à un dilemme immédiat. Il était impossible d'obtenir un jour de congé dans un délai aussi court, mais en même temps, il était impossible pour elle de manquer le match.

Que faire alors ? La solution était de se faire porter malade, ou plutôt de faire semblant d'être malade. Cette supportrice anglaise a donc pris le premier train pour Londres et a réussi à arriver à temps pour le coup d'envoi. Dommage, cependant, qu'une fois sur place, son plan ne se soit pas déroulé comme elle l'espérait.

Lorsque l'Angleterre a marqué le but de l'égalisation, les caméras du stade ont filmé par hasard Nina et son amie, qui étaient manifestement ravies du déroulement du match. En un rien de temps, les images ont été diffusées pendant plusieurs secondes sur toutes les grandes chaînes qui diffusaient le match à ce moment-là.

Quelques secondes, qui ont pourtant suffi à la jeune femme de 37 ans pour être littéralement inondée de messages d'amis, de parents et de connaissances, heureux et étonnés de l'avoir vue là, dans les tribunes de Wembley.

Le lendemain matin, Nina se rend au travail comme d'habitude, mais sa journée au bureau va lui réserver une mauvaise surprise. Après avoir reçu un appel des patrons, on lui a dit en termes très clairs qu'elle n'avait plus besoin de venir ici. "Ils ont dit qu'ils m'avaient vue au match et que leur décision était une conséquence de ce que j'avais fait, à savoir avoir fait semblant d'être malade", a déclaré la femme.

Advertisement

"Je recommencerais tout, le football est ma vie", a ajouté Nina, avec toutefois le regret de perdre son emploi. Interrogé sur l'incident par les médias, le responsable de l'entreprise qui a licencié la jeune femme de 37 ans a déclaré qu'ils auraient été disposés à l'encourager à assister à un match de football aussi important. "Notre employée a menti, a-t-il ajouté, en violation de son contrat de travail, nous n'avions pas d'autre choix.

Qu'en pensez-vous ? Bonne décision de la part de l'entreprise ? Cela valait-il vraiment la peine de mentir ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci