Les femmes célibataires et sans enfant sont plus heureuses que celles qui ont une famille, selon un expert - Curioctopus.fr
x
Les femmes célibataires et sans enfant…
Une femme de 37 ans donne naissance à 10 jumeaux : une naissance record L'île interdite d'Hawaï : un paradis sur terre où on vit encore comme il y a 200 ans

Les femmes célibataires et sans enfant sont plus heureuses que celles qui ont une famille, selon un expert

12 Juin 2021 • Par Baptiste
3.099
Advertisement

On entend souvent dire que les temps ont changé, et un expert en bonheur semble vouloir nous dire exactement cela : au fil du temps, les personnes, leurs besoins et leurs exigences ont changé. Il fut un temps où il existait une dichotomie stricte entre le fait d'être une femme et celui d'être une mère et une épouse : les femmes ne se réalisaient que lorsqu'elles construisaient leur famille, c'est-à-dire lorsqu'elles se mariaient et avaient des enfants.

Les choses, bien que très lentement, semblent prendre une autre direction. Les anciennes générations ont encore du mal à adopter un nouveau point de vue, à savoir qu'une femme n'a pas besoin d'enfants ou d'un partenaire pour se sentir épanouie : elle peut atteindre le bonheur en cultivant ses hobbies, en se consacrant à son travail et en construisant son indépendance. Selon un expert, les femmes sans enfant et sans partenaire sont plus heureuses aujourd'hui. Paul Dolan, professeur de sciences comportementales à la London School of Economic, a déclaré lors du Hay Festival au Pays de Galles que les dernières données montrent que les indicateurs traditionnels utilisés pour mesurer le succès ne sont pas en corrélation avec le bonheur, en particulier en ce qui concerne le mariage et l'éducation des enfants.

Le dernier livre de Dolan, Happy Ever After, cite des données tirées de l'American Time Use Survey, qui a comparé les niveaux de bien-être et de pauvreté chez les personnes célibataires, mariées, divorcées, séparées et veuves. L'étude a révélé que les niveaux de bonheur rapportés par les personnes mariées étaient plus élevés que ceux des groupes non mariés, mais uniquement lorsque leur conjoint était dans la pièce. Et si le conjoint est absent ? Les hommes ont montré des avantages plus importants en matière de santé lorsqu'ils étaient mariés, tandis que les femmes mariées d'âge moyen avaient un risque plus élevé de souffrir de problèmes physiques et mentaux que les femmes célibataires sans enfant. En d'autres termes, les femmes non mariées et sans enfant sont les plus heureuses et constituent également le sous-groupe le plus susceptible de vivre plus longtemps que leurs homologues mariées et ayant des enfants.

Paul Dolan a également déclaré : "Si vous êtes un homme, vous devriez probablement vous marier ; si vous êtes une femme, ce n'est pas la peine". Pourtant, les femmes, très souvent, s'inquiètent : il est encore difficile de briser le tabou selon lequel le mariage et les enfants sont un signe et un synonyme de réussite. C'est pourquoi les femmes célibataires sans enfant peuvent se sentir malheureuses, mais l'universitaire défend une thèse différente : les femmes sans enfant semblent plus insouciantes que les femmes ayant une famille à charge.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci