Une femme part à la recherche de crustacés et découvre la "plus grande empreinte de dinosaure jamais vue" - Curioctopus.fr
x
Une femme part à la recherche de crustacés…
Cet homme a cinq épouses et raconte ce que cela signifie d'avoir une famille polygame Un tableau, deux scènes différentes : 15 illusions d'optique où réalité et imaginaire se rejoignent

Une femme part à la recherche de crustacés et découvre la "plus grande empreinte de dinosaure jamais vue"

11 Juin 2021 • Par Baptiste
1.231
Advertisement

Il est vrai que certaines, voire la majorité, des découvertes les plus importantes sont le fruit du hasard, mais quelles sont les chances que, en faisant quelque chose que l'on a l'habitude de faire, on tombe inopinément sur quelque chose de stupéfiant ? Pas beaucoup, et Marie Wood a fait une découverte qu'elle n'aurait jamais imaginé faire : alors qu'elle se trouvait sur la côte du Yorkshire à la recherche de crustacés et de mollusques, espérant trouver de quoi agrémenter son dîner, elle est tombée sur une empreinte de dinosaure.

via: BBC

Marie, archéologue, a déclaré : "Tout ce que je voulais, c'était trouver des crustacés pour mon dîner et j'ai fini par tomber sur ça. J'ai montré à des amis paléontologues ce que j'avais trouvé et aucun d'entre eux ne l'avait jamais vu. C'est vraiment excitant." Oui, car il ne s'agit pas seulement d'une empreinte de dinosaure, mais de la plus grande empreinte de dinosaure jamais trouvée sur la côte. La taille de l'empreinte, dans laquelle on peut reconnaître trois doigts, est en effet très impressionnante.

Après la découverte, Marie a contacté plusieurs spécialistes, dont le paléontologue Dr Dean Lomax, auteur de Dinosaurs of the British Isles. Ce dernier affirme que le dinosaure était un véritable géant du Jurassique - certainement carnivore - et il est certain qu'il s'agit de la "plus grande empreinte de théropode jamais trouvée dans le Yorkshire". Les experts pensent également que le dinosaure a vécu il y a 164-175 millions d'années et affirment qu'il s'agit de la découverte la plus importante dans la région depuis 2006.

Advertisement

Le paléontologue Lomax a également ajouté que la découverte de Marie Wood est en réalité une redécouverte : en novembre 2020, en effet, la même empreinte avait été repérée par le collectionneur de fossiles Rob Taylor. Ce dernier a publié des photos de la découverte dans un groupe Facebook consacré aux fossiles du Yorkshire. Mais à l'époque, la signification de la découverte de M. Taylor n'avait pas été pleinement comprise. L'empreinte est dans un état fragile et, en raison de sa proximité avec l'eau, elle risque d'être perdue en mer. Les experts se mettent donc au travail pour récupérer l'empreinte et, en cas de succès, elle sera exposée au Rotunda Museum de Scarborough.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci