L'île interdite d'Hawaï : un paradis sur terre où on vit encore comme il y a 200 ans - Curioctopus.fr
x
L'île interdite d'Hawaï : un paradis…
Les femmes célibataires et sans enfant sont plus heureuses que celles qui ont une famille, selon un expert Cet homme a cinq épouses et raconte ce que cela signifie d'avoir une famille polygame

L'île interdite d'Hawaï : un paradis sur terre où on vit encore comme il y a 200 ans

12 Juin 2021 • Par Baptiste
2.104
Advertisement

Auriez-vous jamais pensé que, dans la civilisation avancée et hyperconnectée dans laquelle nous vivons aujourd'hui, il existe encore des endroits qui sont restés coupés du temps, de toute forme de "contamination" et de modernité ? Si cela vous semble improbable, vous n'êtes probablement jamais allé à Niihau.

Toute personne, devant le mot Hawaï, penserait immédiatement à de merveilleux paysages marins, aussi enchanteurs que pris d'assaut par le tourisme. En fait, c'est le cas dans la plupart des cas, sauf pour une île : Niihau. Cette île semble vierge, mais elle n'est pas inhabitée. Alors pourquoi est-elle appelée "interdite" ? Son histoire fascinante peut nous l'expliquer.

Oubliez les routes, les restaurants, les magasins, les installations touristiques, même l'électricité ou l'eau courante : c'est ainsi que les gens vivent à Niihau, complètement dépourvus de tout ce qui, de près ou de loin, pourrait représenter la modernité. Ce n'est pas une coïncidence si, comme d'autres îles hawaïennes, celle-ci a aussi son propre surnom : interdite.

Un voile de mystère plane depuis des années autour de cette terre émergée, où les habitants ont conservé le dialecte local traditionnel et vivent en totale autarcie. La chasse, l'agriculture et l'élevage sont leurs moyens de subsistance, et pour comprendre pourquoi il en est ainsi, il faut remonter en 1864.

image: 25kim/Flickr

C'est cette année-là qu'Elizabeth Sinclair-Robinson, une Écossaise propriétaire d'une plantation en Nouvelle-Zélande, a acheté l'île au roi Kamehameha V pour l'équivalent d'environ 10 000 dollars. Une vente qui comportait une condition très précise : la femme devait préserver la culture indigène, y compris les dialectes et les coutumes, afin de maintenir l'histoire et l'identité d'un peuple au fil des ans, des éléments qui risquaient de disparaître à l'avenir.

Advertisement

Depuis lors, chaque descendant de Robinson a fait tout son possible pour respecter l'accord passé avec le roi. Pendant des décennies, Niihau a été un lieu presque mythique, une île sur laquelle entrer en contact avec la culture hawaïenne la plus authentique, faite d'activités, de danses, de traditions et de langues de plus en plus rares.

Cela a été le cas jusqu'au début des années 1950, lorsque les étrangers ont été interdits d'accès à Niihau en raison de l'épidémie de polio qui sévissait à l'époque. Quiconque ne vivait pas sur l'île n'était pas autorisé à y entrer, c'est pourquoi ce paradis terrestre est devenu "interdit". Une fois l'urgence sanitaire passée, Niihau est restée fermée, littéralement interdite au public.

Aujourd'hui, pour visiter l'île, il faut une invitation personnelle délivrée par la famille Robinson elle-même. Pour les habitants, en revanche, ce n'est pas le cas : ils peuvent se déplacer et revenir sur l'île mais, lorsqu'ils y sont, ils doivent respecter plusieurs règles précises. L'alcool, le tabac et les armes sont interdits, les hommes doivent porter les cheveux courts et le dimanche, tous les habitants des villages sont tenus de se rendre à l'église.

En somme, des règles plutôt strictes et "puritaines" qui, au final, ont fait de Niihau un lieu où le temps s'est littéralement arrêté. D'autre part, du point de vue de Robinson, tout cela était nécessaire pour préserver cette île dans son état d'origine. On ne sait pas exactement combien de personnes y vivent, car les estimations de population et les recensements sont effectués à la discrétion de la famille propriétaire de l'île, mais il est certain qu'un tel endroit, dans le monde d'aujourd'hui, est une vraie rareté.

Advertisement

La seule petite entorse à la règle de l'isolement est constituée par les petites visites que la famille autorise aux touristes, seulement à bord d'un hélicoptère. C'est un petit aperçu de cet endroit hors du commun, mais il ne permet pas aux voyageurs d'accéder au village principal de Niihau.

Qu'en pensez-vous ? Connaissiez-vous l'histoire de cette incroyable et fascinante île interdite ?

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci