Il immortalise des femmes aux aisselles non épilées car il veut remettre en question les normes de beauté féminines - Curioctopus.fr
x
Il immortalise des femmes aux aisselles…
Une femme épuisée met son Un poisson à l'aspect monstrueux a été mystérieusement retrouvé sur une plage de Californie

Il immortalise des femmes aux aisselles non épilées car il veut remettre en question les normes de beauté féminines

23 Mai 2021 • Par Baptiste
1.286
Advertisement

Il existe des stéréotypes et des normes de beauté difficiles à combattre et à éradiquer, bien que sur les réseaux sociaux, de plus en plus de personnes s'engagent à promouvoir une vision non idéalisée et parfaite, en publiant des contenus photographiques qui montrent ce que beaucoup considèrent comme des "défauts" mais qui - en réalité - sont quelque chose de normal. Ce sont surtout les femmes qui se battent pour être acceptées dans leur normalité : sans aucun filtre, sans se soucier de montrer des boutons, des vergetures, du ventre, la repousse des cheveux et des poils du corps.

Les femmes qui ne s'épilent pas sont les protagonistes des clichés du photographe Ben Hopper : avec son travail, le photographe londonien veut briser les codes sociaux existants et remettre en question les normes de beauté féminine, selon lesquelles les femmes doivent se raser/s'épiler et éliminer tout poil.

Pourquoi les femmes ne peuvent-elles pas se permettre de les laisser pousser comme le font les hommes ? Pourquoi devraient-elles avoir honte de lever les bras si leurs aisselles n'ont pas été rasées ?

Advertisement

Le projet de Ben s'appelle, sans surprise, "Natural Beauty" : il a demandé à des actrices et à des mannequins de ne pas se raser les poils afin de mettre en valeur leur beauté naturelle et de réfuter l'idée commune selon laquelle les femmes poilues sont peu attrayantes ou peu hygiéniques. Sur son site web, le photographe explique son point de vue : "Bien que les poils des aisselles soient un état naturel, ils sont devenus une déclaration."

"Pourquoi ? Pendant près d'un siècle, l'industrie de la beauté nous a fait subir un lavage de cerveau en encourageant l'épilation. En créant un contraste entre la beauté féminine courante "à la mode" et l'aspect brut et non conventionnel des poils d'aisselles féminins, les pensées sont interpellées et la discussion est lancée."

Le projet, lancé en 2007, a pour grande ambition de sensibiliser les gens au phénomène de l'épilation et de les inciter à se demander pourquoi les femmes poilues sont considérées comme peu attrayantes. Les mannequins lèvent les bras en toute confiance et montrent leurs poils, et ce qui est intéressant, c'est que tous les mannequins n'étaient pas prêts à relever le défi de ne pas se raser, ce qui montre combien de femmes ont encore du mal à briser certains canons imposés par la société, le cinéma et la mode.

Advertisement

Il ne s'agit pas de pousser les femmes à renoncer à l'épilation et au rasage, mais de leur faire comprendre que leur beauté ne dépend pas de la quantité de poils qu'elles ont ou n'ont pas. Avoir des poils est normal, et les femmes doivent s'accepter avec ou sans.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci