"Je regrette d'avoir eu des enfants" : une femme partage ouvertement son point de vue sur la maternité - Curioctopus.fr
x
"Je regrette d'avoir eu des enfants"…
Un homme s'assied à la table d'une fille et la met mal à l'aise : une situation que de nombreuses femmes vivent au quotidien Il publie des photos révoltantes du restaurant où il travaille : il est licencié sur le champ

"Je regrette d'avoir eu des enfants" : une femme partage ouvertement son point de vue sur la maternité

17 Mai 2021 • Par Baptiste
6.503
Advertisement

La maternité, et la façon dont elle est abordée, est quelque chose de subjectif. Bien qu'il ne soit pas nécessaire d'être mère et d'avoir des enfants pour être une personne épanouie, aujourd'hui encore, les jeunes femmes se voient souvent poser la question "quand vas-tu avoir un enfant ?", ce qui montre combien il est difficile d'abandonner certaines conventions sociales. Il y a des femmes qui ne sont pas prêtes à être mères ou qui ne veulent tout simplement pas avoir d'enfants. Faut-il les critiquer pour cela ? Doivent-elles se sentir coupables si leur désir va à l'encontre de la pensée de la société ? Voici l'histoire de Karla Tenório, une écrivaine et actrice de 38 ans qui a suscité une controverse sur les réseaux sociaux avec sa déclaration.

Qu'a dit Karla de si choquant pour susciter un tel débat ? Elle a dit qu'elle aimait sa fille mais qu'elle détestait être mère : elle a voulu raconter son expérience et ses réflexions pour apporter un soutien à toutes ces femmes qui ne sont pas heureuses d'être mères ou qui aiment être mères mais ne se sentent pas liées à leurs enfants.

Karla n'a jamais ressenti le désir d'être mère mais a cédé aux souhaits de son mari. Bien que les mois de grossesse l'aient aidée à accepter la situation et à se préparer de la meilleure façon possible, elle n'a pas changé d'avis après l'accouchement, elle ressentait toujours un sentiment de malaise et, pendant l'accouchement, elle voulait remonter le temps. Karla a également commencé à souffrir de psychose post-partum : le désir d'être une mère exemplaire l'a transformée, de manière totalement involontaire, en une "soignante" oppressive pour sa fille. Elle n'aime vraiment pas être mère, mais surtout elle n'aime pas l'idée classique de la maternité selon laquelle être mère est la plus belle chose qui soit et qu'il faut consacrer toute sa vie à ses enfants et à leur bien-être.

Advertisement

Cette femme a vécu une dizaine d'années avec un sentiment de culpabilité qui la rongeait et elle avait du mal à en parler de peur d'être critiquée et jugée. Cela a changé en 2017, lorsqu'elle a rencontré un groupe de femmes partageant les mêmes idées. C'est à cette époque qu'elle a réalisé qu'il était possible d'aimer les enfants mais de détester la maternité en tant que concept. Aujourd'hui, Karla partage son histoire, ses pensées et ses combats sur son profil Instagram - appelé "Mère repentie" - pour aider toutes les femmes qui connaissent la même condition qu'elle. Elle veut leur faire comprendre qu'être mère et aimer les enfants sont deux choses différentes : être mère, surtout dans une société qui croit encore à l'association "femme=mère", est difficile et différent de ce qu'on nous a dit et de la vision romantique qu'on nous en a donnée. Partagez-vous son avis ?

Tags: FemmesEnfantHistoires
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci