Comment les anciens Égyptiens déplaçaient-ils les lourds blocs de pierre ? Le détail d'une peinture le suggère - Curioctopus.fr
x
Comment les anciens Égyptiens déplaçaient-ils…
Un moment avant la catastrophe : 20 photos au timing parfait où tout semble s'être arrêté Les détails qui font toute la différence : 15 curiosités sur le Japon nous montrent à quel point ce pays est unique

Comment les anciens Égyptiens déplaçaient-ils les lourds blocs de pierre ? Le détail d'une peinture le suggère

04 Mai 2021 • Par Baptiste
2.434
Advertisement

Comment les anciens Égyptiens soulevaient-ils et transportaient-ils ces immenses blocs utilisés pour la construction des pyramides ? C'est une question qui intrigue depuis des millénaires, car il est difficile de comprendre comment ils ont pu construire les célèbres pyramides ; les chercheurs ont toujours cherché une explication convaincante. Le détail d'une peinture murale semble révéler quelques indices et, précisément sur la base de ces derniers, des études approfondies ont été menées.

Les Égyptiens de l'Antiquité auraient été capables de déplacer d'énormes blocs de pierre à travers le désert en mouillant le sable qui se trouvait devant un dispositif construit pour tirer des objets lourds. Les physiciens de l'université d'Amsterdam ont examiné des indices très anciens provenant des Égyptiens, et l'un d'entre eux en particulier semble répondre à la fameuse question. Dans la tombe antique de Djéhoutyhotep, datant d'environ 1900 avant J.-C., on trouve une peinture murale représentant 172 hommes traînant une très grande statue à l'aide d'un système de cordes attachées à un traîneau. Jusqu'à présent, rien de nouveau, mais si on regarde attentivement, on peut voir sur le dessin une personne debout à l'avant de la luge qui verse de l'eau sur le sable. Les chercheurs ont donc poursuivi leurs recherches et ont découvert que le fait d'humidifier le sable devant l'appareil réduit la friction et facilite le transport des blocs.

On a d'abord pensé que verser de l'eau était un acte cérémoniel, mais les égyptologues ne se sont pas arrêtés à une première impression et ont construit des traîneaux miniatures pour mieux comprendre le mécanisme représenté. Ils ont donc expérimenté le fait de traîner des objets lourds sur le sable. Le sable sec demandait beaucoup d'efforts, car des masses se formaient devant les traîneaux. En revanche, avec le sable humide, les traîneaux pouvaient glisser sur la surface beaucoup plus facilement. Les scientifiques ont donné une explication : l'eau crée des ponts entre les grains de sable, ce qui les aide à se coller les uns aux autres. Le fait de mouiller le sable peut donc réduire la friction et l'effort physique nécessaire pour accomplir la tâche.

Advertisement

Le transport de blocs lourds sur le sable exigeait un équilibre parfait : un sable trop humide, comme un sable trop sec, rendait le transport difficile et fatigant. La quantité d'eau nécessaire dépend, et dépendait, du type de sable mais, en général, la quantité idéale se situe entre 2% et 5% du volume de sable. Les résultats qui ressortent de ces analyses et expériences permettent de répondre à l'un des plus anciens mystères de l'histoire. La méthode pour mener à bien la construction des pyramides existait, et les Égyptiens l'avaient trouvée.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci