8 scènes de "Qui veut la peau de Roger Rabbit ?" qui seraient considérées comme inacceptables aujourd'hui - Curioctopus.fr
x
8 scènes de "Qui veut la peau de Roger…
16 photos drôles de regards énervés nous montrent à quel point les animaux peuvent être jaloux 15 escaliers si dénués de sens qu'ils semblent avoir été construits pour confondre les gens

8 scènes de "Qui veut la peau de Roger Rabbit ?" qui seraient considérées comme inacceptables aujourd'hui

08 Avril 2021 • Par Baptiste
3.386
Advertisement

Il y a des films qui, d'une manière ou d'une autre, ont marqué notre enfance et notre adolescence. Quelle que soit l'époque à laquelle nous avons grandi, nous nous souvenons tous avec nostalgie et amusement de personnages, de blagues, de scènes et de chansons qui nous ont accompagnés pendant des années, devenant de véritables symboles. Et, même si nous pensions autrefois qu'ils étaient absolument inoffensifs et adaptés à notre âge, le fait de les regarder à nouveau et d'y réfléchir après des années peut nous montrer des aspects nouveaux et surprenants.

Pensez, par exemple, à Qui veut la peau de Roger Rabbit ?. Quiconque a vu ce film réalisé par Robert Zemeckis s'en souviendra probablement d'abord comme d'un film "pour enfants", ou tout au plus pour adolescents. Et pourtant, ce chef-d'œuvre est tout sauf un film classique pour les petits. La raison ? Certaines scènes et certains thèmes qui, aujourd'hui, ne conviendraient certainement pas à tout le monde. Si vous ne vous en souvenez pas, nous allons vous rafraîchir la mémoire...

Auriez-vous jamais pensé que dans un film pour enfants pourraient apparaître des thèmes tels que l'alcoolisme, des intrigues dans un style noir parfait et sombre et des références à la passion pas si voilées ? Si la réponse est non, Qui veut la peau de Roger Rabbit n'est pas le bon film à montrer à vos enfants, à moins que vous ne leur donniez d'abord quelques avertissements sur ce qu'ils s'apprêtent à voir.

Ci-dessus, nous avons sélectionné une photo de la scène où l'on voit le juge Morton (Crystopher Lloyd) se faire écraser par un rouleau alors qu'il hurle de manière plutôt dramatique.

Certes, juste après, il y a un revirement dans le parfait style "cartoon", mais c'est certainement un moment assez intense, vu que les yeux de l'antagoniste sortent et se transforment en poignards.

Advertisement

Vous vous souvenez de la scène de la petite chaussure de dessin animé horriblement exécutée par le terrible juge ? Même ici, nous sommes à des niveaux que l'on peut difficilement qualifier de "pour tous". Le film nous oblige en effet à regarder une innocente chaussure de dessin animé être immergée dans une marmite contenant de la saumure, un mélange mortel de térébenthine, d'acétone et de benzène. Le seul moyen - d'après ce qu'explique le personnage du film - d'éliminer définitivement un dessin animé. Plutôt macabre, n'est-ce pas ?

Un autre passage assez sinistre du film est également lié à Morton et se produit lorsque celui-ci, à la fin d'une séquence à suspense (et dans laquelle, par ailleurs, on voit Roger et Jessica Rabbit attachés l'un à l'autre risquant une fin horrible), finit par se dissoudre dans le mélange anti-cartoon.

 

La peur, les cris et une atmosphère qui est tout sauf "détendue" constituent le fond de l'histoire. Ce n'est pas un hasard si ces séquences sont comptées parmi les plus terrifiantes jamais vues dans un film "pour enfants".

Advertisement

Daffy Duck et Donald Duck, lors de leur duel au piano, n'y vont pas de main morte non plus. Non seulement ils se frappent mutuellement, mais comment oublier le boulet de canon que le personnage de Disney donne au personnage de Looney Toones pour en finir avec son antagoniste ?

Un geste plutôt violent, au cours duquel le "gentil" Donald se voit même pousser une paire de cornes de diable...

Advertisement

Et Baby Herman ? Un bébé plutôt vulgaire qui fume constamment un cigare, on n'en voit pas tous les jours dans les films de ce genre... et on ne le verrait certainement plus aujourd'hui ! Les références et les blagues sur le tabagisme, l'alcoolisme, les thèmes et les situations plutôt piquantes ne manquent pas non plus tout au long du film.

En bref : nous pourrions continuer à analyser ce film culte comme un film qui n'est certainement pas destiné aux enfants. Les thèmes abordés et certaines scènes pourraient avoir causé des cauchemars aux très jeunes enfants qui l'ont vu pour la première fois ! Il est certainement curieux de le regarder sous cet angle, tout comme il est incroyable de penser que, dans le "lointain" 1988, on osait sans aucun doute beaucoup plus qu'aujourd'hui ! Avez-vous eu envie de le revoir ?

Tags: CurieusesCartons
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci