Ce bâtiment étroit a été construit par un homme pour gâcher la vue de son frère sur la mer - Curioctopus.fr
x
Ce bâtiment étroit a été construit…
Une femme se filme en train de prendre dans la main, sans le savoir, l'un des animaux les plus venimeux du monde Découverte d'un rare casque en bronze, vieux de 2 500 ans : il appartenait à un soldat grec

Ce bâtiment étroit a été construit par un homme pour gâcher la vue de son frère sur la mer

29 Mars 2021 • Par Baptiste
3.574
Advertisement

Comme pour tout, on ne peut pas généraliser et on ne peut certainement pas dire qu'il y a toujours des relations conflictuelles dans la famille. Mais il est également vrai que, lorsque nous sommes confrontés à des histoires comme celle que nous allons vous raconter, il semble que les membres de la famille savent parfois être nos pires ennemis.

C'est ce que démontrent les deux frères libanais au centre d'une histoire qui, au fil des ans, est devenue une sorte de "légende du bâtiment" dans la capitale Beyrouth. Ils ont montré au monde entier que la soif de vengeance peut parfois être portée à des niveaux vraiment extrêmes, même s'il s'agit d'un parent proche. Les raisons ? L'héritage et l'argent, deux des principales sources de friction dans de nombreuses familles...

via: Jadaliyya
image: Google Maps

Nous sommes en 1954, l'année où le père de ces deux frères est décédé. Quand le moment est venu de diviser ses biens, la répartition n'a pas été équitable. Le père possédait un terrain divisé en deux parcelles : l'aîné avait la plus grande, tandis que le cadet avait la plus petite, de forme triangulaire et impropre à la construction.

Inadaptée pour tout le monde, peut-être, mais pas pour le plus jeune des fils qui a décidé que sur cette terre, il élèverait sa propre façon de se venger de son frère et de l'injustice qu'il avait subie. Qu'est-ce qu'il a fait ? Simple mais en même temps surprenant : il a construit un bâtiment très étroit de trois étages, considéré comme le plus étroit du Liban, qui s'insère parfaitement dans son terrain. Une fois dressé, le bâtiment masquait complètement la vue sur la mer de son frère aîné, qui n'avait d'autre choix que de se retrouver face à un mur.

Advertisement
image: Jadaliyya

L'histoire de cette maison est tellement symbolique que le bâtiment a même été rebaptisé du nom de Al'Basa, la rancune en français, comme pour symboliser la soif de vengeance de cet homme contre son frère. L'aîné, puisque la maison très étroite se trouve devant son terrain, a non seulement perdu la vue sur la mer, mais a également vu la valeur de sa maison chuter de façon spectaculaire, précisément à cause de la mauvaise exposition.

image: Jadaliyya

Une vengeance, donc, pour le petit frère. Avec sa largeur minimale de 60 centimètres et sa largeur maximale de 4 mètres, "Al'Basa", sous certains angles, ressemble plus à un mur qu'à une véritable maison.

Avec le temps, l'histoire de ce "bâtiment revanchard" est devenue publique, grâce aussi aux reconstitutions et aux informations fournies par l'architecte Sandra Rishani. Selon elle, l'étroite maison rose ne peut être remplacée par une autre en raison des lois qui empêchent la construction d'un bâtiment sur ce terrain, trop petit.

Advertisement

D'après ce qui a été rapporté, en outre, au fil des ans, la maison est passée de main en main, remplissant diverses fonctions, dont celle de maison de rencontre et de lieu d'accueil pour les réfugiés de guerre, et il n'est pas clair à qui appartient le bâtiment aujourd'hui. Certes, la regarder fait sourire et déconcerte à la fois : "Al'Basa" est vraiment une preuve tangible de ce que signifie la "vengeance".

 

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci