Retrouvés par hasard 60 navires de 2 500 ans au fond de la mer Noire : sans oxygène, ils sont restés intacts - Curioctopus.fr
x
Retrouvés par hasard 60 navires de…
Dévoilé en Chine le prototype du train le plus rapide du monde : il atteint 620 km/h et se déplace avec un doigt 17 personnes ont saisi des coïncidences incroyables capables de nous faire croire au destin

Retrouvés par hasard 60 navires de 2 500 ans au fond de la mer Noire : sans oxygène, ils sont restés intacts

30 Janvier 2021 • Par Baptiste
19.033
Advertisement

Parfois, les trésors les plus incroyables et les plus surprenants sont là, nous attendant dans les endroits, les formes et les moments les plus inattendus. Les archéologues du Black Sea Project en savent quelque chose : en Bulgarie, ils se sont trouvés face à une scène sous-marine pour le moins spectaculaire.

Sur les fonds marins de la mer Noire, submergés pendant plus de 2 500 ans, se trouvaient 60 navires romains, byzantins et ottomans. Des navires qui ont traversé des siècles et des siècles d'histoire et qui sont arrivés jusqu'à nous en étonnamment bon état et, plus intéressant encore, par hasard. En effet, les recherches n'avaient pas un but historique, mais un but très différent.

via: BBC

L'exploration de cette zone de la mer Noire par le Black Sea Project a débuté par la nécessité d'étudier l'impact du changement climatique. Les investigations géophysiques, réalisées à l'aide de technologies de pointe, ainsi que la recherche de réponses sur le réchauffement climatique, ont fini par réserver aux chercheurs une surprise tout à fait inattendue.

Les navires étaient là, résistants et fascinants, témoignant d'un passé très lointain qui s'est matérialisé en objets réels. Un véritable "cimetière" d'épaves, qui ont trouvé dans la mer Noire l'habitat idéal pour résister mieux que beaucoup d'autres au passage du temps. La raison en est simple : dans les profondeurs de ces fonds, les eaux sont anoxiques, c'est-à-dire qu'elles sont dépourvues d'oxygène. Une condition qui, associée à la faiblesse de la lumière, a favorisé la préservation des anciens navires.

Advertisement

Amphores, gouvernails, mâts, céramiques, cales remplies d'objets : tout s'est présenté aux chercheurs sous une forme presque intacte.

"Nous n'avons jamais vu ce genre de bateau en vrai - c'est le commentaire d'Ed Parker, administrateur du projet - on a l'impression d'être dans un film".

On peut facilement le croire, en regardant les images de la fouille archéologique. Une découverte sensationnelle, l'une des plus grandes jamais faites dans le domaine de l'archéologie marine.

Advertisement

Même si nous pensons que le passé ne peut jamais revenir, il le fait parfois, et quand il le fait, il nous laisse simplement bouche bée.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci