En Italie, il existe une île sauvage et merveilleuse où se trouve le "plus petit royaume du monde" - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
En Italie, il existe une île sauvage…
15 idées géniales que les personnes ont mises en place pour se conformer à l'obligation de distanciation physique Un père envoie des photomontages déconcertants de sa fille à sa femme chaque fois qu'elle lui demande comment elle va

En Italie, il existe une île sauvage et merveilleuse où se trouve le "plus petit royaume du monde"

Par Baptiste
1.456
Advertisement

Il y a des endroits dans le monde qui semblent destinés à véhiculer des histoires particulières, au point d'en devenir uniques, remplis d'un charme et d'un mystère insolites. Et si l'on parle d'îles à l'aspect majestueux et à la nature sauvage, c'est encore plus vrai.

Nous voulons ici vous raconter une histoire que beaucoup ne connaissent peut-être pas, et qui concerne une île merveilleuse, très proche des côtes de la Sardaigne. Un lieu pour la plupart vierge, mais qui est aussi le siège d'un royaume légendaire, considéré comme "le plus petit du monde".

via: BBC

Précisons tout de suite qu'il n'y a pas de véritable statut monarchique à Tavolara. L'île fait partie de la Sardaigne, et donc du territoire italien, même si pendant quelques décennies il n'en a pas été ainsi, au point qu'aujourd'hui encore il y a un homme sur l'île qui se considère comme son "roi". Mais pour mieux comprendre ce qui s'est passé, nous devons faire un pas en arrière.

Nous sommes en 1807, l'année où Giuseppe Bertoleoni débarque sur l'île avec sa famille très spéciale. Selon la légende, en effet, l'homme voulait échapper aux accusations de bigamie, et a emmené avec lui ses deux femmes avec leurs enfants. Sur l'île, la famille Bertoleoni se consacrait à l'agriculture et à l'élevage de chèvres, jusqu'à ce que le roi de Sardaigne, Charles-Albert de Savoie, visite la bande de terre lors d'une partie de chasse.

Advertisement

D'après ce que Giuseppe a raconté, c'est le souverain qui lui a donné le titre de "Roi de Tavolara", après avoir séjourné sur l'île pendant des jours et avoir reconnu de fait l'indépendance de l'île. Son fils Paolo, dit Polo, lui a succédé et s'est auto-proclamé le roi Paolo Ier. Après lui, ce fut le tour de Carlo Ier et de Paolo II jusqu'à ce que, en 1934, Tavolara soit définitivement annexée au Royaume d'Italie.

 

Les Bertoleoni "gouvernaient" l'île comme s'il s'agissait de leur royaume, même s'ils n'y vivaient pratiquement qu'entre eux. Les témoignages sur la véritable "indépendance" de l'île et du légendaire royaume ne sont cependant que verbaux, puisque la famille Bertoleoni n'apparaît pas dans les listes officielles des nobles. C'est donc cette famille unique de "monarques" qui raconte comment, à l'époque, leur "plus petit royaume du monde" était reconnu de tous, et même de la royauté d'Angleterre.

 

Aujourd'hui, certains descendants des Bertoleoni vivent encore sur l'île, et se consacrent toujours à des activités agricoles ou à la restauration. L'un d'eux en particulier, Tonino, continue de se déclarer "roi de Tavolara" et dirige fièrement le restaurant du même nom, ainsi que la pêche, l'agriculture et l'accompagnement des touristes à la découverte des merveilles naturelles du lieu.

Advertisement

"Je suis probablement le roi le plus ordinaire du monde", a-t-il déclaré en plaisantant lors d'une interview à la BBC, en pantoufles et en shorts, "pour moi c'est un privilège de vivre ici ; qui a besoin d'une couronne quand on a un palais entier ?" De fait, vu la beauté de l'île, il est difficile de lui donner tort, et on ne peut qu'être fasciné par cette histoire curieuse et particulière, à propos d'un "royaume" unique, fait de soleil, de mer, de terre et de nature sauvage.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci