Un photographe amateur rencontre un tigre noir très rare : il n'y en a que six dans le monde - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un photographe amateur rencontre un…
19 curieuses inventions du passé nous montrent les côtés les plus vintage et extravagants de la technologie 18 fois où des animaux de compagnie ont causé des problèmes et ne l'ont pas regretté du tout

Un photographe amateur rencontre un tigre noir très rare : il n'y en a que six dans le monde

Par Baptiste
2.837
Advertisement

Dans le monde naturel, il est possible que, comme les humains, les animaux développent l'albinisme, une condition génétique dans laquelle le pigment de la mélanine est rare ou complètement absent dans les tissus des cheveux, de la peau et des yeux. La condition opposée à l'albinisme, c'est-à-dire lorsqu'il y a une abondance de pigment dans les tissus, est appelée mélanisme : dans ces cas, certains tissus apparaissent noirs.

C'est le cas du tigre mélanique aperçu en Inde, l'un des six seuls individus vivant actuellement sur notre planète : un photographe amateur a réussi à prendre quelques photos qui, bien qu'improvisées, révèlent le caractère fascinant de cet animal très rare.

Soumen Bajpayee, un jeune photographe amateur, a réussi à photographier un magnifique tigre mélanique lors d'une excursion dans la zone protégée de Nandankanan, dans la région d'Orissa en Inde.

Le tigre, étant mélanique, présente une fourrure noire qui recouvre presque complètement la fourrure orange, typique des tigres en Inde. Le tigre présente un excès de pigmentation dans les tissus, qui apparaissent pour cette raison noirs.

C'est une observation très chanceuse : on estime que seuls six tigres mélaniques vivent sur notre planète ! Malheureusement, c'est un animal très menacé d'extinction, et tous les individus vivent exclusivement dans la jungle de l'État indien.

Le photographe raconte qu'il n'a pas immédiatement remarqué quel animal se trouvait devant ses yeux : il était en fait plus petit que les tigres qu'il avait vus en d'autres occasions, tant dans la nature qu'en captivité. Les tigres mélaniques sont de fait plus petits que les tigres communs.

L'observation n'a duré que quelques secondes, assez pour sortir l'appareil photo et prendre ces photos très rares qui ont fait le tour du monde. Le tigre s'est ensuite caché parmi les arbres d'où il était sorti et s'est éloigné.

L'espoir est que bientôt les individus mélaniques mâles et femelles s'accoupleront pour donner naissance à des petits qui pourront augmenter le nombre de ces individus exceptionnels.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci