Plus d'arbres que prévu poussent dans le désert du Sahara : une "arme" possible contre le changement climatique - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Plus d'arbres que prévu poussent dans…
18 jeunes garçons qui montrent avec fierté comment ils sont passés du statut de vilains canards à celui de personnes sûres d'elles-mêmes Un fermier trouve quatre chatons dans l'étable mais découvre ensuite que ce sont des individus rares de chats sauvages

Plus d'arbres que prévu poussent dans le désert du Sahara : une "arme" possible contre le changement climatique

Par Baptiste
1.320
Advertisement

La nature peut parfois être beaucoup plus efficace pour savoir se "guérir" des blessures que la communauté humaine lui inflige. Si l'urgence du changement climatique est désormais à l'ordre du jour international, il est bon de savoir que certaines zones arides de la planète dans laquelle nous vivons semblent "répondre" à ce changement avec le désir de vivre et de prospérer.

via: Nature

Martin Brandt, professeur adjoint de géographie à l'université de Copenhague et auteur principal de cette recherche, a déclaré sur Nature que les images satellites des déserts du Sahara et du Sahara sur le continent africain ont permis de découvrir plus d'arbres et de petits arbustes par rapport aux années passées et aux recherches précédentes : "Nous avons été très surpris que tant d'arbres poussent dans le désert du Sahara. Certes, il y a de vastes étendues de terres stériles, mais il y a encore des zones à forte densité d'arbres et même dans les dunes de sable, il y a quelques arbres qui poussent ici et là".

Les images satellites analysées ont montré que, en 2020, certaines zones du Sahara occidental et du Sahel ainsi que la zone dite "sub-humide" sont parsemées d'environ 1,8 milliard d'arbres.

image: Pikist

Cette enquête menée par l'Université de Copenhague peut fournir aux chercheurs et aux environnementalistes des données inestimables qui pourraient aider à lutter contre le processus de déforestation et à décentraliser les centres de production et de traitement du carbone vers certaines zones de la planète.

Une "petite" donnée positive qui pourrait devenir un timide pas vers un changement pour le salut de notre planète. Nous l'espérons de tout notre cœur.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci