Eaux du Pacifique empoisonnées : des centaines d'animaux marins ont été retrouvés morts sur la plage - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Eaux du Pacifique empoisonnées : des…
Vous ne réussirez pas à regarder toute la galerie sans bâiller : un phénomène étrange auquel on ne peut échapper Cette bibliothèque sur laquelle on peut escalader est idéale pour avoir une maison remplie de livres du sol au plafond

Eaux du Pacifique empoisonnées : des centaines d'animaux marins ont été retrouvés morts sur la plage

Par Baptiste
1.691
Advertisement

La Russie nous informe d'une nouvelle catastrophe écologique : des centaines d'animaux marins morts ont été retrouvés dans la région du Kamtchatka. La "mystérieuse" catastrophe écologique a touché l'une des plages volcaniques les plus spectaculaires de toute la péninsule, la plage de Khalaktyrskij, une destination touristique populaire pour les surfeurs. Ce sont des lieux de grande valeur et d'une beauté naturelle sans précédent, qui se sont brutalement retrouvés défigurés à cause d'une erreur humaine. Les hypothèses concernant les causes de cet "empoisonnement" des eaux semblent nombreuses, mais tant que les autorités n'auront pas établi avec certitude ce qui s'est passé, il ne restera que des suppositions.

L'alarme avait déjà été donnée par certains surfeurs qui, depuis des mois, se plaignaient de symptômes assez particuliers après avoir été sur cette plage : vue brouillée pendant un certain temps, toux sèche, forte fièvre... Les médecins ont diagnostiqué chez beaucoup d'entre eux une "brûlure de la cornée" et, comme si cela ne suffisait pas, plusieurs témoignages ont décrit le goût des eaux océaniques comme "amer" au lieu de "salé". Enfin, la triste étendue d'animaux morts apportés sur la plage par la marée ne laisse aucune place à l'imagination : les eaux du Pacifique de cette zone ont été empoisonnées. Mais que s'est-il passé ?

 

Nous ne savons toujours pas avec certitude ce qui a causé cette énième catastrophe environnementale, mais les hypothèses sont différentes : le gouverneur de la région, Vladimir Solodov, a ordonné à des experts de procéder à des tests sur les eaux en question ; les échantillons ont montré une concentration de dérivés du pétrole quatre fois plus élevée que la normale, et celle des phénols deux fois plus élevée. Selon cette première hypothèse, les causes de l'empoisonnement pourraient remonter au déversement de ces substances par un navire.

Une version, cependant, qui ne convainc pas l'écologiste Dmitri Lisitsin, qui a déclaré ne pas considérer le pétrole comme la cause principale de cette catastrophe : "Le pétrole est plus léger que l'eau et forme une pellicule à sa surface, il a une odeur caractéristique et provoque la mort principalement d'oiseaux et non de poissons ou d'organismes des fonds marins, comme dans ce cas". Lisitsin parle d'un probable "poison très fort, qui tue les organismes vivants" et soutient l'hypothèse qu'il pourrait provenir du carburant hautement toxique de certaines fusées, maintenant en désuétude depuis 1998, qui se trouvent non loin de la mer, sur le champ de tir militaire Radygino.

Advertisement

Greenpeace Russie est également intervenu sur et autour du site pour comprendre l'origine de la catastrophe. Pour l'instant, on a découvert des "taches d'origine inconnue" qui polluent les eaux et s'approchent dangereusement des "volcans du Kamtchatka", un site officiellement inscrit au patrimoine mondial.

En attendant de savoir ce qui s'est réellement passé, nous ne pouvons qu'être terrifiés d'assister à ce terrible événement.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci