Il réduit son salaire de 90 % afin d'augmenter le salaire de ses employés : l'activité de l'entreprise a triplé - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Il réduit son salaire de 90 % afin…
Un photographe a recréé les portraits de certains personnages historiques en prenant comme modèle leurs propres descendants directs Les maîtres des lévriers irlandais ont pris des photos pour montrer à tous à quel point ils sont grands

Il réduit son salaire de 90 % afin d'augmenter le salaire de ses employés : l'activité de l'entreprise a triplé

Par Baptiste
6.606
Advertisement

Tous les emplois n'offrent pas une piètre satisfaction, il y a encore des histoires de patrons et de responsables de bureau qui feraient tout pour améliorer la qualité du travail de leurs employés et pour augmenter la productivité sans demandes déraisonnables. Dan Price, le jeune PDG de Seattle Gravity Payments, le sait bien et a réduit son salaire personnel afin d'augmenter celui de ses employés.

via: BBC

Dan Price, PDG de la société de services financiers Gravity Payments, a décidé de soustraire un million de dollars de son salaire, soit 90 %, et d'allouer ce montant à un salaire de 70 000 dollars pour chacun de ses employés. Ce faisant, non seulement la qualité de vie et de travail de ceux qui travaillent chez Gravity Payments s'est améliorée, mais l'activité globale a "triplé".

Dans un tweet, Dan Price a déclaré : "Depuis que mon entreprise a commencé à verser un salaire minimum de 70 000 dollars en 2015, notre chiffre d'affaires a triplé, le personnel propriétaire de maisons a été multiplié par 10, 70 % des employés ont assaini leur dette, le personnel ayant des enfants a été multiplié par 10, le roulement du personnel a diminué de moitié, 76 % du personnel est engagé sur le travail, soit environ deux fois la moyenne nationale.

Bien que beaucoup l'aient accusé de promouvoir une économie financière axée sur le capitalisme, Dan a répondu : "Beaucoup de gens disent que cela favorise le capitalisme et le travail sur le libre marché. Je pense que c'est le contraire, les gens me définissent comme une nouveauté. Je me distingue pour une raison : presque personne n'a suivi mon exemple : miser sur des PDG bienveillants est une recette pour valoriser les travailleurs".

Advertisement

Dans une interview à la BBC, Dan Price a également pointé du doigt sur ce qu'il pense être les véritables effets du capitalisme : "Les gens meurent de faim ou sont licenciés ou exploités pour que quelqu'un puisse avoir un penthouse au sommet d'une tour de New York avec des chaises et des meubles dorés."

Une expérience qui suscite encore beaucoup de controverses aux États-Unis, mais qui améliore dans les faits la qualité du travail de tant de salariés !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci