Une rare orque blanche a été aperçue dans les eaux de l'Alaska : on pense qu'il n'y en a que cinq dans le monde - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une rare orque blanche a été aperçue…
Un photographe a saisi toutes les contradictions de la société moderne avec des clichés amusants et originaux La plus grande décharge de tous les temps a été transformée en une immense oasis verte : les déchets deviennent combustibles

Une rare orque blanche a été aperçue dans les eaux de l'Alaska : on pense qu'il n'y en a que cinq dans le monde

Par Baptiste
967
Advertisement

Saviez-vous que l'orque blanc est un mammifère en voie de disparition et que l'on pense qu'il n'en existe que cinq individus dans le monde aujourd'hui ? Dans de telles conditions et avec des effectifs aussi réduits, il est extrêmement rare de voir cet orque blanc. C'est pourquoi les images qui ont été publiées par Stephanie Hayes, une biologiste de l'université d'Alaska Fairbanks, ont immédiatement fait le tour du web.

via: The Sun

Alors que Stephanie était à bord du Northern Song pour une excursion dans la nature organisée par Alaska Sea Adventures et à laquelle participaient des observateurs de baleines professionnels, une observation inattendue est arrivée : l'orque blanche de deux ans Tl'uk et son petit, lesquels avaient déjà été vus les années précédentes en train de traverser les eaux de la Colombie-Britannique et de l'État de Washington.

Une observation miraculeuse que Stéphanie a commentée sur Instagram : "Une orque blanche ? Oui ! Un des cinq seuls vivants dans le monde ! Voici Tl'uk, l'orque blanche aperçue d'abord en Colombie britannique puis dans l'État de Washington. Observation unique, les orques atteintes de leucisme sont incroyablement rares et même les chercheurs ne s'attendent jamais à en voir un dans leur carrière. Tl'uk semble être un membre sain de sa meute et nous lui souhaitons la bienvenue à sa première observation documentée en Alaska."

Les orques blanches tirent généralement leur coloration unique d'un état appelé leucisme, qui se présente comme une perte partielle de pigmentation, une condition totalement différente de l'albinisme, qui est caractérisé par une perte totale de pigmentation.

Une observation aussi rare que miraculeuse ; nous espérons que Tl'uk et son petit représentent un espoir futur pour cette extraordinaire espèce de mammifères marins.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci