Le naufrage "oublié" du galion suédois qui est resté presque intact dans les eaux de la mer Baltique - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le naufrage "oublié" du galion suédois…
12 rénovations si absurdes qu'elles feraient pâlir les (vrais) professionnels 10 fois où des personnes ont été confrontées à des objets étranges avec un sens

Le naufrage "oublié" du galion suédois qui est resté presque intact dans les eaux de la mer Baltique

Par Baptiste
7.718
Advertisement

Il existe des navires qui, d'un simple coup d'œil, sont capables de nous ramener avec notre esprit en arrière de nombreuses années, à des moments et des endroits précis, peut-être lointains dans le temps mais vivants et présents dans l'imagination de chacun. Pensez, par exemple, aux naufrages de navires célèbres : nous connaissons tous l'histoire du Titanic ou de l'Andrea Doria, pour n'en citer que deux, mais il y a aussi des événements moins connus, comme celui que nous allons vous raconter.

De quoi s'agit-il ? Un spectaculaire navire suédois datant du XVIIe siècle, appelé le Vasa. Ce galion était une véritable merveille de la construction navale et, tout comme le Titanic plus moderne, il n'a pas réussi à accomplir son voyage inaugural, coulant et restant essentiellement "oublié" pendant très longtemps. Son rétablissement et sa reconstruction ont cependant permis au monde de l'admirer à nouveau.

L'histoire du Vasa est l'une de celles qui peuvent marquer une époque et créer un précédent important en termes de naufrages et de catastrophes en mer. Conçu par Henrik Hybertsson sur commande du roi Gustave II Adolphe, ce navire de guerre transportait plus de 60 canons en bronze, ainsi qu'un très grand nombre de décorations, d'ornements, de peintures et d'objets précieux qui n'ont malheureusement jamais été utilisés.

Le premier voyage, prévu pour le 10 août 1628, est aussi celui qui a marqué sa fin. Le Vasa, en fait, avait parcouru quelques kilomètres à peine depuis le port de Stockholm lorsque des rafales de vent l'ont fait plier d'un côté puis de l'autre. Bien qu'au début la situation semblait être sous contrôle, le vent lui a été fatal, et l'eau de la mer Baltique a commencé à pénétrer dans la coque.

Advertisement

Le naufrage était imminent et, sur les quelque 130 passagers à bord, plus de 40 ont perdu la vie. Le navire avait manifestement été construit trop rapidement et avec des poids déséquilibrés pour pouvoir résister aux aléas de la mer et du vent, bien que personne, à l'époque, n'ait pu retracer les causes exactes du naufrage. Si l'histoire du Vasa n'ait jamais été complètement oubliée par les Suédois, l'épave est restée incroyablement enfouie dans les eaux glacées de la mer Baltique jusqu'en 1956.

En effet, les technologies de l'époque ne permettaient pas une récupération et, au fil des ans, elles ont même perdu la mémoire de son emplacement exact. Lorsque les équipes dirigées par Anders Franzén ont trouvé le beau galion, elles ont immédiatement réalisé que son état de conservation était étonnamment bon, et que la raison en était la faible salinité de la mer Baltique, ainsi que ses basses températures, facteurs qui avaient empêché la détérioration totale du navire du XVIIe siècle.

En 1961, enfin, Vasa a été complètement retiré de son "cimetière" aquatique à une profondeur de 32 mètres, et les chercheurs ont eu l'occasion de faire un véritable voyage dans le temps, grâce à l'état parfait dans lequel il se trouvait. La restauration et la récupération de la cargaison perdue en mer ont commencé immédiatement, jusqu'à ce que le galion devienne une véritable attraction historique de la Suède.

Advertisement

À Stockholm, en effet, le musée Vasa l'abrite, nettoyé et reconstruit par un travail minutieux qui a duré plusieurs années. Il est pour le moins sensationnel d'avoir l'occasion de l'observer de près : outre la beauté de la structure, de ses décorations et des objets qu'il transportait, ce navire est un véritable témoignage historique sur lequel les siècles (et un naufrage) semblent n'avoir laissé aucun signe. Il suffit de le regarder pour remonter le temps, à l'époque des batailles navales, des découvertes et des pirates.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci