Antarctique : deux manchots "se font" un selfie, intrigués par l'appareil photo d'un chercheur - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Antarctique : deux manchots "se font"…
10 objets quotidiens qui ont été révolutionnés et améliorés par la créativité des designers La Mésange azurée est un merveilleux oiseau dont les couleurs de glace rappellent celles d'un flocon de neige

Antarctique : deux manchots "se font" un selfie, intrigués par l'appareil photo d'un chercheur

Par Baptiste
945
Advertisement

Observer de près des créatures et des éléments naturels dans leur (vrai) habitat naturel est un véritable privilège. Quand cela se produit, les résultats sont souvent remarquables et surprenants, à l'image de ce qu'a vécu le chercheur australien Eddie Gault en Antarctique, lorsqu'il a décidé de laisser son appareil photo entre les "mains" d'un groupe de gentils manchots empereurs.

Son intention, comme il l'a raconté, était d'enregistrer du matériel vidéo utile et intéressant afin de mieux étudier ces oiseaux polaires. Il n'a cependant pas fallu longtemps pour que les curieux animaux remarquent la caméra "abandonnée" là par Eddie et en profitent pour faire un selfie mémorable.

L'occasion était une expédition à Auster Rookery, une zone non loin de la Mawson Station, une des bases de recherche australiennes en Antarctique. C'est un lieu fascinant, peuplé de manchots empereurs, les plus grands, les plus hauts et les plus lourds de tous les oiseaux de ce genre. Ces animaux sont capables de survivre dans des conditions climatiques extrêmes, à des températures qui peuvent descendre jusqu'à moins 60 °C. Ils se rassemblent en colonies, collaborent entre eux pour se maintenir et se réchauffer et peuvent même aller jusqu'à ne pas manger pendant environ deux mois, lorsque les femelles se consacrent à la chasse et que les mâles restent pour surveiller les œufs.

Dans la vidéo enregistrée par la caméra de Gault, on peut clairement voir les pattes d'un de ces pingouins s'approcher, jusqu'à ce que l'animal fasse tomber l'appareil, heureusement avec l'objectif vers le haut. À ce moment-là, un autre arrive, et la paire "inspecte" l'objet étrange qui se trouve devant eux, en se demandant probablement ce que c'est. La curiosité est telle que les deux oiseaux semblent adopter l'attitude typique des humains lorsqu'ils veulent se prendre une photo et poser.

Les manchots empereurs qu'Eddie a réussi à observer et à immortaliser pendant l'expédition étaient nombreux, mais ces deux-là en particulier ont vraiment réussi à laisser une trace. Non seulement pour le chercheur mais aussi pour toutes les personnes qui ont pu les observer au plus près, dans tout leur attrait et leur sympathie.

Regardez la Vidéo:

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci