Le Lion de Lucerne : la sculpture où l'artiste a caché la silhouette d'un cochon par malice - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Le Lion de Lucerne : la sculpture où…
15 photos qui ont l'air tout à fait normales tant qu'on n'a pas bien observé leur arrière-plan Cette photographie de 1894 représente une femme amérindienne avec un beau sourire : un fait rare pour les photos de l'époque

Le Lion de Lucerne : la sculpture où l'artiste a caché la silhouette d'un cochon par malice

Par Baptiste
8.040
Advertisement

Si vous vous trouvez dans la ville suisse de Lucerne, l'un des monuments les plus incontournables à visiter est sans aucun doute la sculpture du célèbre Lion, taillée dans une ancienne grande carrière de grès. Une des sculptures les plus réalistes et les plus appréciées d'Europe, le Lion de Lucerne est un monument à la mémoire des gardes suisses qui, pendant la Révolution française, sont tombés pour honorer le roi de France auquel ils répondaient et qui avaient préféré défendre le royaume plutôt que de déshonorer le serment.

image: Pxfuel

Au début du XIXe siècle, le lieutenant de la Garde suisse Carl Pfyffer von Altishofen a commencé à penser à créer une sculpture impressionnante pour rendre hommage aux soldats tombés pendant la Révolution française, mais la réalisation n'a pas eu lieu avant la chute finale de Napoléon à Waterloo en 1815, alors que la Suisse était encore sous domination française. C'est l'époque de la chute de Napoléon et de la "restauration" de la monarchie française qui a convaincu le lieutenant de confier finalement l'œuvre au sculpteur danois Bertel Thorvaldsen.

Très célèbre et très demandé à l'époque, Thorvaldsen a accepté de bon gré le travail qui lui a été confié par l'ancien lieutenant de la Garde suisse, même si l'artiste danois ignorait un détail : l'officier suisse n'avait pas tout l'argent nécessaire pour régler la sculpture. La relation entre les deux hommes est devenue houleuse pour cette même raison, mais Thorvaldsen a néanmoins décidé de terminer le travail, en appliquant des modifications apparemment "invisibles".

La sculpture du Lion de Lucerne, sculptée dans un second temps par les artistes Pankraz Eggenschwyler et Lucas Ahorn, a été achevée en 1821 telle que nous la voyons aujourd'hui : dans une niche creusée dans une ancienne carrière de grès, se trouve un lion mourant transpercé par une lance, tandis qu'une patte de l'animal repose sur un bouclier portant la fleur de lys de la monarchie française, et à côté de celui-ci se trouve un autre bouclier avec les armoiries de la Suisse. Mais si vous regardez de près la forme de la niche, vous remarquerez autre chose...

Advertisement

En effet, le sculpteur Thorvaldsen a tracé sur les contours de la niche la silhouette caractéristique d'un cochon, comme une raillerie "invisible" pour ceux qui avaient voulu commanditer l'œuvre sans l'avertir au préalable qu'il n'y avait pas suffisamment de fonds pour le paiement intégral de l'extraordinaire travail de sculpture artistique.

Si vous deviez à l'avenir faire un détour par la ville de Lucerne, visitez sans hésiter le Lion de la ville... surplombé par la silhouette d'un cochon !

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci