Une femme indienne portant un marchand anglais sur ses épaules : le colonialisme dans une seule photographie puissante - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Une femme indienne portant un marchand…
Des artistes du monde entier rendent hommage à l'éléphante enceinte tuée après avoir mangé un ananas rempli de pétards 15 chats qui voulaient juste être laissés tranquilles sans apparaître sur les photos avec leurs maîtres

Une femme indienne portant un marchand anglais sur ses épaules : le colonialisme dans une seule photographie puissante

Par Baptiste
17.869
Advertisement

Si nous voulons avoir une idée concrète de ce que les grandes puissances coloniales ont pu faire d'un bout à l'autre du monde, il existe sur le web de nombreuses photos anciennes qui peuvent nous donner un aperçu. Beaucoup illustrent des massacres insensés ou des punitions exemplaires, et ne conviennent pas à un public sensible. Pour cette raison, nous avons voulu nous attarder sur une image moins macabre que les autres, mais tout aussi éloquente : celle d'une Indienne portant sur ses épaules un marchand anglais, prise au début du XXe siècle.

La photo montre un homme anglais d'âge moyen (pesant vraisemblablement entre 70 et 80 kg) couché sur les épaules d'une femme appartenant à l'ethnie Sikkimese, originaire de la région nord-est du sous-continent indien. L'homme se retourne pour regarder le photographe pendant que la femme est affairée à accomplir son devoir, ce qui lui vaudra sans doute quelques pièces.

L'essence la plus brutale du colonialisme est décrite ici : dans la proportion absurde de leurs corps, où le transporteur pèse autant que le porteur, et dans un mépris total pour l'être humain. La femme et son peuple ont des origines très anciennes et une culture riche, mais pour la société dont fait partie le riche marchand, elle n'est qu'un taxi humain, qui l'emmènera pas à pas vers sa destination, en échangeant peut-être quelques mots avec lui dans un anglais rudimentaire.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci