La Suède dit adieu au charbon : elle ferme la dernière centrale électrique et atteint son objectif 2 ans à l'avance - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
La Suède dit adieu au charbon : elle…
20 fois où les chats ont choisi leurs maîtres sans leur laisser aucune alternative Au Pakistan, ceux qui ont perdu leur emploi à cause de Covid-19 sont embauchés par l'État pour planter des arbres

La Suède dit adieu au charbon : elle ferme la dernière centrale électrique et atteint son objectif 2 ans à l'avance

Par Baptiste
4.149
Advertisement

La Suède est officiellement le troisième pays européen à avoir fermé toutes les centrales électriques au charbon sur son territoire, après la Belgique et l'Autriche. En effet, elle a fermé la centrale de Hjorthagen, anticipant de deux ans la date initialement déclarée. Cette décision est nécessaire pour accélérer la conversion du pays à une production d'énergie renouvelable plus respectueuse de l'environnement, que d'autres pays européens suivent également, alors que d'autres sont clairement en retard par rapport aux accords de Paris sur le climat.

La dernière centrale au charbon devait cesser sa production en 2022, mais la Suède a réussi à avancer l'échéance de deux ans. L'usine de Hjorthagen a fermé et l'adieu du pays scandinave au charbon a été officialisé. Elle suit les traces de l'Autriche et de la Belgique, qui ont fermé leur dernière centrale au charbon déjà en 2016.

Selon l'entreprise qui exploitait l'usine, la fermeture était une étape nécessaire vers la production d'énergie propre en Suède. En particulier, la Suède tente de se procurer l'énergie nécessaire au chauffage entièrement à partir de sources d'énergie renouvelables d'ici 2030 : le système de chauffage choisi est le réseau de chaleur, dans lequel la chaleur est distribuée par un réseau de canalisations.

D'autres pays européens s'efforcent de dire adieu au charbon, notamment la France, la Slovaquie, le Portugal, le Royaume-Uni, l'Irlande et l'Italie : 2025 est la date fixée. D'autres, comme l'Allemagne, sont également très en retard sur les accords climatiques conclus à Paris : l'Allemagne a fixé l'échéance à 2038.

Une bonne nouvelle pour la Suède, qui, nous l'espérons, servira de moteur à tous les autres États qui tentent d'être plus verts.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci