Au cours d'une plongée, une femme rencontre et filme un individu très rare de raie aigle ornée - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Au cours d'une plongée, une femme rencontre…
Takizakura, le cerisier millénaire qui a survécu aux pandémies, aux tsunamis et aux crises nucléaires Un photographe parvient à prendre l'une des photos les plus nettes de la Lune, en associant les différentes phases en une seule photo

Au cours d'une plongée, une femme rencontre et filme un individu très rare de raie aigle ornée

Par Baptiste
14.631
Advertisement

Parfois, nous vivons des expériences tellement spéciales qu'elles restent gravée dans notre mémoire et la nature, en cela, sait vraiment nous surprendre de la manière la plus spectaculaire et la plus inattendue. Lorsque nous nous trouvons face à des animaux, des situations, des paysages et des phénomènes que nous ne nous attendions pas à voir, leur effet sur nous est particulièrement fort.

Cela est également arrivé à Jacinta Shackleton, une biologiste marine de 26 ans, lorsque, lors d'une plongée dans les eaux de Lady Elliot Island, une île australienne entourée de récifs coralliens, elle est tombée sur un individu très rare d'une créature marine connue sous le nom de raie aigle ornée ("Ornated Eagle Ray" en anglais), Aetomylaeus vespertilio dans son nom scientifique), un poisson cartilagineux "apparenté" à la raie. Une créature rarissime, filmée dans toute sa splendeur.

Ce poisson très particulier fait en effet partie d'une espèce en voie de disparition, considérée comme très menacée. Imaginez la situation : si nager sous l'eau dans un endroit aussi spectaculaire que le récif de corail est déjà une expérience fantastique, rencontrer une créature comme celle-ci a rendu le tout magique.

Shackleton a affirmé avoir été littéralement envoûtée par la raie aigle ornée qui, pendant 10 longues minutes, lui a permis de nager à ses côtés pendant qu'elle la filmait. La vidéo, ensuite partagée sur son profil Instagram, a fait le tour du monde, donnant à chacun la possibilité d'admirer une scène à l'attrait indéniable.

La biologiste a déclaré qu'elle était particulièrement impressionnée par les couleurs et les motifs incroyables que le poisson a sur le dos. L'espèce est si rare qu'il y a eu moins de 70 observations dans le monde. La pêche intensive pratiquée par l'homme a progressivement réduit le nombre de spécimens, augmentant ainsi le danger de disparition.

Tout ceci est d'autant plus spécial que la rencontre avec ce poisson fascinant, pour Jacinthe, a eu lieu lors de sa dernière plongée avant que l'île ne soit interdite aux visiteurs en raison du coronavirus. Il semble presque que cet animal très rare, d'une certaine manière, l'ait "attendue" dans les profondeurs aquatiques, confirmant, s'il en était encore besoin, combien l'environnement qui nous accueille est merveilleux et varié.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci