Un photographe parvient à prendre l'une des photos les plus nettes de la Lune, en associant les différentes phases en une seule photo - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Un photographe parvient à prendre l'une…
Au cours d'une plongée, une femme rencontre et filme un individu très rare de raie aigle ornée Une famille achète un bus scolaire et le transforme en un magnifique cottage : un mini mobile home aux allures de conte de fées

Un photographe parvient à prendre l'une des photos les plus nettes de la Lune, en associant les différentes phases en une seule photo

Par Baptiste
11.633
Advertisement

La technologie actuelle a atteint un tel niveau qu'elle restitue des images et des scènes qui, il y a quelques années encore, auraient été tout simplement impensables. Nous nous en rendons compte lorsque nous sommes confrontés, par exemple, à des clichés si sensationnels qu'ils nous font connaître sous un autre jour tous les nouveaux détails et éléments que nous ignorions jusqu'alors.

Pensez à la photographie spatiale : les télescopes, les techniques et les instruments dont nous disposons aujourd'hui ont atteint des niveaux de précision si élevés qu'ils nous offrent des images pour le moins sensationnelles. Comme celles créées par le photographe Andrew McCarthy, qui a allié la puissance de ses instruments à sa grande ingéniosité et à sa patience. Le résultat ? Des images des cratères lunaires parmi les plus détaillées jamais vues, réunies de façon vraiment unique.

Pendant deux semaines, l'homme a recueilli des milliers d'images du croissant de lune. Au fil des jours, de plus en plus de parties de notre satellite ont continué à être visibles jusqu'à devenir plein. En rassemblant toutes les images, en les cartographiant et en les alignant, il a obtenu le résultat qu'il a montré au monde.

La surface lunaire est montrée avec une incroyable netteté, tout comme ses innombrables cratères. Une précision qui a été possible grâce au travail habile d'association des images, auquel Andrew a rendu clarté et contraste en agissant sur la ligne où la lumière rencontre l'obscurité (le "terminateur"). Normalement, les cratères lunaires visibles depuis la Terre sont beaucoup moins nombreux que ceux que montrent les images de McCarthy, et c'est ce qui les rend incroyables.

Un travail qui, de l'aveu même du photographe, a été "épuisant" mais qui, à coup sûr, a donné un résultat fascinant. De plus, découvrir de nouveaux aspects de l'espace et des corps célestes qui nous entourent est une chose qui a toujours suscité la curiosité et l'attention. En cela, la Lune, avec ses côtés lumineux et sombres, joue un rôle particulièrement spécial.

Advertisement
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci