Six des villes abandonnées les plus fantomatiques et les plus fascinantes du monde - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Six des villes abandonnées les plus…
En 1666, la quarantaine de la peste a permis à Newton de découvrir la loi de la gravité et la nature de la lumière Un homme porte un énorme disque pour maintenir une distance d'un mètre et éviter la contagion du Coronavirus

Six des villes abandonnées les plus fantomatiques et les plus fascinantes du monde

Par Baptiste
2.522
Advertisement

Nous en sommes bien conscients : les lieux abandonnés exercent une fascination particulière sur beaucoup d'entre nous. Peu d'autres lieux comme des maisons et des châteaux inhabités ou encore des structures désaffectées sont capables de susciter en nous une émotion unique, propice à l'imagination.

Ainsi, les histoires, les personnes, les événements, les joies et les peines prennent vie dans nos esprits devant des édifices autrefois pleins de vie et de magnificence. De véritables témoignages d'un passé qui, même si celui-ci n'est plus, continue de laisser une marque indélébile. Et nous ne parlons pas seulement de quelques maisons ou de petits centres : il existe (et existait) dans le monde entier plusieurs établissements urbains abandonnés, conçus pour accueillir des centaines ou des milliers de personnes à leur âge d'or. Suivez-nous dans ce court voyage à travers quelques-unes des villes inhabitées les plus fascinantes et les plus inquiétantes !

1. Bodie, en Californie

Avez-vous à l'esprit le lieu typique d'un film de western classique, ensoleillé, isolé et avec des maisons en bois qui semblent prêtes à accueillir un haletant duel entre cow-boys ? Si la réponse est oui, sachez qu'il existe un tel lieu dans la réalité, et c'est en Californie. Bodie est une ville abandonnée fortement liée à la "ruée vers l'or" qui, aux États-Unis, est devenue une période caractéristique de l'histoire de la seconde moitié du XIXe siècle. Dès 1915, il n'y avait plus aucun chercheur d'or à Bodie, et la ville est devenue un important témoignage du passé.

2. Sanzhi Pod City, à Taïwan

Non, nous ne sommes pas dans un village "alien", mais à Taïwan où, non loin de New Taipei, se trouve cette petite ville qui, entre les années 70 et 80, a été conçue pour accueillir les militaires américains stationnés en Asie de l'Est. Ses bâtiments semblent rappeler des soucoupes volantes, mais le projet est resté inachevé, en raison de nombreux épisodes tragiques récurrents et des accidents survenus pendant sa construction. C'est pourquoi elle a été abandonnée en 1980 et finalement démolie entre 2008 et 2010.

Advertisement

3. Hashima, au Japon

Il ne s'agit pas seulement d'une ville fantôme, mais d'une île entière ! Dans la préfecture de Nagasaki, cette terre émergée était un centre fondamental pour l'extraction du charbon, inévitablement abandonné à cause de l'abandon par le Japon des combustibles polluants. Depuis 1974, toute l'île de Hashima et tous ses bâtiments sont déserts, tout est resté tel quel, offrant un important témoignage d'archéologie industrielle. Depuis 2015, Hashima est devenue un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

4. Pripiat, en Ukraine

Tout amateur qui se respecte de villes et de lieux fantômes ne peut manquer Pripyat. Ici, à un jet de pierre de la centrale nucléaire de Tchernobyl, nous sommes confrontés aux conséquences du terrible accident qui, le 26 avril 1986, a entraîné l'explosion du réacteur 4 de la centrale. La ville était principalement habitée par les employés travaillant à l'usine et, quelques heures après l'accident, elle a été évacuée avec toutes les zones environnantes en raison des niveaux de radiation extrêmement élevés. Ce qui est impressionnant, c'est qu'à Pripyat tout est resté immobile, comme dans une image fixe qui, au fil des ans, montre de plus en plus les signes du temps et, malheureusement, aussi ceux de nombreux actes de vandalisme.

5. Varosha, Chypre

Un exemple classique de la façon dont une destination touristique renommée, avec ses hôtels de luxe et sa fréquentation VIP, peut, du jour au lendemain, tomber dans un abandon total et devenir une ville fantomatique et inhabitée. Varosha, un quartier de Famagouste, a été évacué en 1974, après l'invasion turque de Chypre et même après la fin des hostilités, les résidents n'ont pas été autorisés à y retourner. La plage devant les gratte-ciel, qui sortent de terre comme d'énormes squelettes, est aujourd'hui un lieu désert, où les tortues se reproduisent sans être dérangées.

Advertisement

6. Kowloon Walled City, à Hong Kong

Plus de 33 000 habitants sur une superficie de seulement 2,6 hectares : c'était la ville murée de Kowloon, une véritable ville dans la ville de Hong Kong. Avec une longue histoire liée au commerce du sel, cette zone de l'État asiatique a vu ses habitants croître de façon exponentielle après la Seconde Guerre mondiale, pour être finalement évacuée à la fin des années 1980 et au début des années 1990. Les mauvaises conditions sanitaires et les lieux de délinquance qui l'abritaient l'ont rendu tristement célèbre, au point que les autorités l'ont presque entièrement démoli après son abandon. Aujourd'hui, à sa place, il existe un parc urbain particulier.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci