Diego : la tortue géante père d'environ 800 petits, grâce auxquels il a sauvé son espèce - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Diego : la tortue géante père d'environ…
Un homme réussit à immortaliser un splendide tigre qui se promène dans la forêt avec ses 5 petits Ces 21 photos redéfinissent complètement le concept de la paresse

Diego : la tortue géante père d'environ 800 petits, grâce auxquels il a sauvé son espèce

Par Baptiste
1.445
Advertisement

Il existe des animaux très spéciaux dans le monde. Et ce ne sont pas seulement leurs caractéristiques physiques et comportementales qui le confirment, mais ce qu'ils symbolisent pour la nature et pour l'espèce dont ils font partie. C'est le cas de Diego, une tortue géante qui, à plus de 100 ans, a apporté une contribution fondamentale à la survie de ses semblables.

Son cadeau ? Avoir favorisé le repeuplement de Chelonoidis hoodensis, spécimens de tortues caractéristiques des îles Galapagos, grâce à la participation à un programme spécifique à cet effet.

Avant de participer à l'initiative de repeuplement, Diego vivait en captivité au zoo de San Diego. De là, il a été sélectionné pour un important programme de conservation des tortues.

Sur l'île d'Espanola, dans le merveilleux archipel équatorien des Galapagos, il n'y avait que 2 mâles et 12 femelles de la même espèce. Depuis qu'il a quitté le zoo californien en 1977, la grande activité de Diego l'a amené à ne jamais cesser de se reproduire, repeuplant littéralement l'île avec ses petits.

Les données ne sont pas certaines, mais les estimations des experts qui suivent la vie de ces animaux font état de 800 spécimens dont la paternité pourrait être attribuée à Diego. Au total, depuis le début du programme, on parle d'environ 2 000 tortues géantes qui sont venues au monde grâce à lui.

Un résultat beaucoup plus remarquable que celui inscrit par le solitaire George, la tortue géante Chelonoidis abingdonii, qui, avec sa mort, survenue en 2012, et l'absence d'"héritiers", a malheureusement marqué la disparition de l'espèce.

Advertisement

Diego, avec sa libido remarquable, a réussi à équilibrer tout l'écosystème de l'île. Selon les experts du Parque Nacional Galapagos, dans les 100 prochaines années, il y aurait les conditions favorables et suffisantes pour maintenir une population de tortues qui continuera à croître sur l'île.

Après plus de huit décennies au cours desquelles il a donné à son espèce la chance de survivre, il est temps pour Diego de prendre sa retraite. Le programme de repeuplement est terminé, et le géant peut retourner vivre dans la nature. Il ne reste plus qu'à complimenter ce véritable "Casanova" avec carapace, qui a donné beaucoup d'espoir dans l'un des écosystèmes les plus délicats et les plus fascinants de toute la planète.

Tags: AnimauxNatureTortues
Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci