Dans une forêt au Vietnam, photographié un très rare spécimen de grand cerf-souris, considéré comme éteint depuis 30 ans - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Dans une forêt au Vietnam, photographié…
21 tatouages inspirés des dessins animés Disney capables de réveiller l'enfant en nous Cette femme a trouvé dans sa lavande une merveilleuse mante

Dans une forêt au Vietnam, photographié un très rare spécimen de grand cerf-souris, considéré comme éteint depuis 30 ans

Par Baptiste
2.319
Advertisement

Dans la forêt de Nha Trang au Vietnam, un petit miracle s'est produit pour la communauté scientifique : un très rare spécimen de tragulus versicolor (ou "Grand chevrotain malais" ou encore "grand cerf-souris") a été aperçu pour la première fois en 30 ans depuis qu'il est considéré comme éteint. La dernière observation remontait à 1990, lorsqu'un chasseur vietnamien a abattu un spécimen sur la rivière Tra, près de Dak Rong. Pour cette raison, il a été inclus dans la liste des espèces perdues par le Global Wildlife Conservation.

La découverte de ce mammifère herbivore a été documentée par des pièges photographiques installés par le Global Wildlife Conservation à Austin (Etats-Unis), le Leibniz Institute for Zoo and Wildlife Research à Berlin (Allemagne) et l'Academie des sciences et de la technologie au Vietnam, qui a collaboré avec des collègues du Centre pour la conservation des ongulés tropicaux, de l'University of Queensland (Australie) et d'autres instituts. Des caméras cachées ont été installées entre avril et juillet 2018.

Plus de 1 800 photographies ont été prises de l'ongulé ; ces photos ont été cataloguées et divisées en 208 événements distincts, ce qui a fait penser à la communauté scientifique que d'autres spécimens peuvent se trouver dans cette zone du Vietnam. Mais il faut rester prudents : on ne dit pas que cette espèce rare n'est plus en voie d'extinction !

Advertisement

De plus, il n'est pas rare au Vietnam que la chasse et la destruction des habitats naturels fassent place aux processus d'urbanisation sauvage et mettent en danger la vie et la protection de nombreuses espèces animales rares. Mais en attendant, la communauté scientifique pousse un soupir de soulagement en apprenant qu'une des espèces considérées comme éteintes, est encore incroyablement vivante et en bonne santé.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci