Istanbul : l'impressionnant mémorial commémorant les 440 femmes victimes de violence domestique en 2018 - Curioctopus.fr
x
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies qui nous permettent d'améliorer votre expérience de navigation. En savoir plus Ok
x
Istanbul : l'impressionnant mémorial…
La pollution est présente dans les sédiments océaniques : nous sommes entrés dans l'Âge du plastique Ils ressemblaient à des chiots sans défense, puis ces chiens ont grandi démesurément

Istanbul : l'impressionnant mémorial commémorant les 440 femmes victimes de violence domestique en 2018

2.136
Advertisement

Il y a des sujets dont on parle souvent, sur lesquels on essaie de sensibiliser, de faire bouger les choses avec des données et des chiffres alarmants, mais ensuite, à l'épreuve des faits, on se rend compte qu'il y a encore un long chemin à parcourir.

La violence contre les femmes en fait partie. Un problème bel et bien présent et croissant, qui continue de marquer la vie de milliers de personnes chaque jour, qui ne mériteraient pourtant que d'avoir une vie tranquille, à l'abri des abus. Pour cette raison, tous les actes de cruauté envers le sexe féminin sont bien plus que de "simples" questions domestiques ou de couple : ils représentent de véritables violations des droits humains.

Et malheureusement, dans le monde, il y a encore trop de gens qui ne s'en rendent pas compte et qui continuent à se comporter comme s'ils étaient en droit de disposer à volonté de la vie des autres. Tout travail, toute œuvre ou tout message visant à attirer l'attention sur la gravité du problème doit donc être salué. L'artiste turc Vahit Tuna, dans le cadre du projet artistique Yankose, a décidé de saisir le problème à travers sa créativité, donnant naissance à une œuvre qui parvient à frapper profondément toute personne qui se trouvent en face.

image: Facebook

440 paires de chaussures à talons hauts ont été accrochées aux murs d'un bâtiment d'Istanbul : une paire pour chaque femme tuée par son mari ou son partenaire en 2018 seulement. 

La précision symétrique avec laquelle les chaussures sont disposées et la hauteur des murs où elles ont été fixées rendent l'œuvre vraiment bouleversante. Les personnes qui regardent les chaussures d'en bas ne peuvent qu'être saisis par l'imposant mémorial créé par Tuna, surtout si l'on considère que le nombre victimes reflètent ici la réalité – il n'y a rien de symbolique.

Advertisement
image: Facebook

La chaussure, objet du quotidien et traditionnellement liée à la beauté féminine, rend tout tristement vrai et authentique, car elle représente un destin tragique que de nombreuses femmes ont vécu. L'impact visuel du travail de Vahit Tuna est donc très fort et force ceux qui passent par là à ne pas sous-estimer le problème. 

image: Facebook

Connaître et prendre conscience de ce qui nous entoure signifie avoir le pouvoir de décider, de se rebeller et de prendre parti contre des phénomènes ou des traditions qui ne peuvent plus être tolérés. L'art, en cela, peut nous apporter une précieuse aide : il ne reste plus qu'à espérer que, dans le cas de la violence contre les femmes, ce sera le cas.

Advertisement

Partagez votre commentaire!

Advertisement
Advertisement

Vous avez aimé cette histoire?

Cliquez sur "j'aime" et ne manquez pas les meilleures.

×

Je suis déjà fan, merci